Modifié

Môme à la voix inimitable, Edith Piaf s'éteignait il y a 50 ans

Le mythe Edith Piaf reste vivant 50 ans après, ici une photo datant de 1937. [Gaston Paris / Roger-Viollet]
Le mythe Edith Piaf reste vivant 50 ans après, ici une photo datant de 1937. [Gaston Paris / Roger-Viollet]
Voix de légende, personnalité hors du commun, vie fascinante et chansons mythiques, Edith Piaf reste une référence incontournable. La Môme qui voyait la vie en rose s'est éteinte il y a 50 ans jeudi.

Le 10 octobre 1963, la nouvelle émeut bien au-delà du monde de la musique. Edith Giovanna Gassion, plus connue sous le nom d'Edith Piaf, s'éteint discrètement à Grasse des suites d'une insuffisance hépatique, usée par les addictions. Celle qui reste l'une des voix les plus mythiques de la chanson n'avait que 47 ans.

Cinquante ans après, "La vie en rose", "L'hymne à l'amour", "L'accordéoniste", "Milord" ou "Non, je ne regrette rien" demeurent au firmament des classiques de la chanson française. Une célébrité encore portée haut en 2007 par le film "La Môme" avec Marion Cotillard.

Une vie intense et dramatique

De l'avis général, Edith Piaf a captivé le public par sa voix, mais aussi son intensité, accrue par l'économie de moyens déployés sur scène: un simple geste pour chaque chanson, une petite robe noire, un regard perçant et un rond de lumière.

"La Môme" a passé sa courte vie à chanter l'amour et à le vivre, en véritable croqueuse d'hommes pas toujours tendre avec les femmes. Son grand amour a été le boxeur Marcel Cerdan, disparu tragiquement en avion en 1949, alors qu'il venait la rejoindre à New York. C'est pour lui qu'elle avait écrit son "Hymne à l'amour".

Et si sa vie personnelle et professionnelle est semée d'épreuves et de tragédies, Piaf développe en parallèle un goût pour l'humour et la fantaisie, agrémenté par un "langage de charretier" et des "caprices incroyables", menant tout le monde à la baguette", précise son biographe Robert Belleret("Piaf, un mythe français").

boi avec afp

Une émission consacrée à Piaf:

Edith Piaf en 1962 à Rotterdam. [Nationaal Archief, La Haye. - CC-BY-SA]Nationaal Archief, La Haye. - CC-BY-SA
Edith Piaf, 50 ans déja / Dernier rêve avant la nuit / 56 min. / le 7 octobre 2013
Publié Modifié