Modifié le 28 juin 2010

"La Forteresse" remporte un Léopard d'or

Léopard d'or
Fernand Melgar primé pour son documentaire "La Forteresse". [DR]
Le Vaudois Fernand Melgar rafle le Léopard d'or dans la compétition "Cinéastes du présent". Son documentaire, co-produit par la TSR, observe sans commentaire ni interview le quotidien de requérants d'asile du Centre d'enregistrement de Vallorbe (VD).

Fernand Melgar, qui était l'invité de

dimanche, a filmé au quotidien des
requérants d'asile, mais également des employés du centre de
requérants de Vallorbe (VD), où transitent 200 hommes, femmes et
enfants.

Voir tout le palmarès du

ou visionner la remise du Léopard à
Fernand Melgar sur notre .

Des êtres qui souffrent

Pour obtenir une autorisation de tournage pour "La Forteresse",
le réalisateur suisse a dû insister six mois durant, notamment
auprès de l'Office fédéral des migrations. «Avec ce film, je
voulais montrer que les requérants d'asile sont des êtres humains,
et qu'ils souffrent», a-t-il expliqué à swissinfo.





Le tournage du documentaire s'est étendu de décembre 2007 à
mi-février 2008. Soit une soixantaine de jours, la durée maximale
de séjour désormais dévolue au traitement d'une demande d'asile.
C'est dans le centre qu'il sera décidé si oui ou non la demande est
justifiée.





ats/sbo

Publié le 06 août 2008 - Modifié le 28 juin 2010

Eléments biographiques

Fernand Melgar est né en 1961 dans une famille de syndicalistes espagnols exilés à Tanger au Maroc.

Il accompagne clandestinement ses parents qui émigrent en Suisse en 1962 comme saisonniers et s'installent à Lausanne.

Par peur de l'expulsion, Fernand Melgar et sa soeur restent confinés dans l'appartement familial jusqu'à ce que leurs parents obtiennent leur autorisation de séjour.

Depuis 1985, il est membre de l'association de réalisateurs indépendants Climage, qu'il n'a plus quittée depuis.

Son dernier documentaire "Exit – le droit de mourir" a reçu le Prix du Cinéma Suisse 2006, ainsi que plusieurs distinctions internationales.