Le Prix RTS Perspectives d'un Doc remis ce soir à Sayaka Mizuno pour son projet "Colostrum"

Remise du prix Perspectives d'un Doc 2021 [Nicolas Brodard - Visions du réel]
Remise du prix Perspectives d'un Doc 2021 [Nicolas Brodard - Visions du réel]

Nyon, le 23 avril 2021 – Le Prix RTS de soutien à la création documentaire Perspectives d’un Doc est décerné, dans le cadre de Visions du Réel, à la jeune réalisatrice genevoise Sayaka Mizuno pour son projet intitulé Colostrum (Mnemosym Films). D‘un montant de 10’000 francs, ce prix contribuera à financer le développement de ce long métrage qui nous plongera dans le quotidien d’un éleveur de vaches laitières en Valais.

Suite à l’appel à projets de l’Unité des documentaires de la RTS, les huit projets de films documentaires sélectionnés ont fait l’objet d’une présentation lundi 19 avril dans le cadre de la 52 édition du festival Visions du Réel. Après délibération, le jury du Prix Perspectives d’un Doc a récompensé Sayaka Mizuno pour son projet documentaire Colostrum.  
« Cette proposition de film documentaire sur un thème maintes fois traité par le cinéma suisse se distingue par son approche cinématographique à la fois affirmée, contemplative et délicate. Avec son regard singulier, porté par ses questions personnelles sur le monde contemporain, la jeune réalisatrice Sayaka Mizuno nous invite à une immersion aussi sensible que profonde et qui s’annonce riche en émotions visuelles », souligne Steven Artels, membre du jury et responsable de l’Unité des documentaires RTS.

Ce documentaire sera réalisé pour le cinéma. Le Prix RTS, d’un montant de 10'000 francs, permettra de consolider l’écriture du scénario et d’avancer vers sa phase de réalisation. Colostrum donnera à voir la beauté et les affres du métier d'éleveur de vaches laitières aujourd'hui en Suisse :

Depuis la mort de son père et de son frère, Pascal s’occupe seul de l'exploitation familiale, aidé de sa mère âgée, Nelly. Levé à 5h30 et couché à 23h30 tous les jours, il travaille à un rythme effréné, toujours en quête de rendement. L'arrivée dans l’alpage de Salomé, une bénévole de Caritas-Montagnards venue l’aider dans ses tâches quotidiennes durant l’été, vient bouleverser la dynamique familiale. 

Née en 1991 à Genève, Sayaka Mizuno a déjà réalisé deux films au Japon dont Kawasaki keirin, qui a remporté le Prix du Jury SSA/SUISSIMAGE pour le film suisse le plus innovant lors du festival Visions du Réel en 2016. 

La lauréate écrivait dans sa postulation : « Mes origines japonaises se retrouvent dans ma démarche observationnelle et contemplative des choses. Bien que ce nouveau projet aille sur le terrain d’une Suisse “stéréotypée” entre la boisson lactée, l’alpage et la tradition humanitaire, à mes yeux, je vois une promesse forte de cinéma qui regarde avec un œil nouveau et décalé les différentes facettes de notre pays, et qui montre en quoi les mondes de la campagne et de la ville se ressemblent plus qu’ils ne se distinguent. »

Quant à la maison de production Mnemosym Films, la RTS coproduit en ce moment avec elle un film documentaire de Charlie Petersmann intitulé À ciel ouvert à découvrir sur nos écrans prochainement.

Partenaire du festival Visions du Réel depuis plus de vingt ans, la RTS a créé le Prix Perspectives d’un Doc en 2007 ans pour soutenir la relève du genre documentaire. Pour cette 14e édition du Prix, le jury était composé de Steven Artels (RTS), Isabelle Christiaens (RTBF), Philippa de Roten (RTS), Antoine Duplan (Le Temps) et Gaspard Lamunière (RTS).