James Stewart et Vera Miles dans "L'homme qui tua Liberty Valance".  [Paramount Pictures / John Ford P / Collection ChristopheL via AFP]
Travelling

L'homme qui tua Liberty Valance (The Man Who Killed Liberty Valance), John Ford, 1962

53 min. - le 14 novembre 2021

Informations

L'Homme qui tua Liberty Valance, The Man Who Shot Liberty Valance, de John Ford sort en 1962.
Ce film est presque un testament, lʹantithèse des westerns auxquels il nous avait habitués, tourné en noir et blanc, en studio.
Il est dʹun classicisme absolu, et détonne par rapport à son époque, les années 60 et leur renouveau esthétique.
Lʹhistoire est simple, voir simpliste.
Un sénateur et sa femme, les Stoddard, arrivent à la gare de Shinbone. Ils sont venus assister à lʹenterrement dʹun vieil ami, Tom Doniphon. Ransom Stoddard, pressé par les journalistes, se décide à leur raconter lʹhistoire de cet homme, de leur jeunesse, du bandit Liberty Valance, du duel qui les opposa et de ses idéaux ; la lutte contre lʹinjustice, la défense des opprimé, lʹexaltation du courage.
Ford suit le récit de son intrigue, tranquillement, opposant le bien et le mal.
Un homme a tué Liberty Valance.
Mais qui est cet homme ?
Ransom Stoddard ou Tom Doniphon ?
Quelle est la vérité et quelle est la légende ?
Rien nʹest jamais comme on le pense.
" On est dans l'Ouest, ici. Quand la légende dépasse la réalité, alors on publie la légende. " affirmera un journaliste à la mort de Liberty Valance.
Pour incarner ses personnage, John Ford convoque ses amis, John Wayne et James Stewart face à Lee Marvin.
Vera Miles complète la distribution.
Du grand art.
Maîtrisé de bout en bout par un réalisateur qui parvient à prouver quʹil existe et quʹil peut offre au monde du cinéma une nostalgie de vieil homme.
Avec ce film, disparaît toute une époque, celle du mythe de lʹOuest en tant quʹidéal du cinéma américain. Disparaît également John Ford, dont cʹest lʹavant-dernier western.
Le film est très mal accueilli à sa sortie. La critique le traite de désuet, avant que lʹhistoire du cinéma ne sʹen empare et quʹil devienne un classique à voir une fois dans sa vie.

REFERENCES

Autour de John Ford
Jean-Baptiste Thoret, 2017


TCM CINEMA
James Stewart sur le tournage de Liberty Valance


John Ford, le cinéma dans la peau, documentaire, 1994

LEUTRAT, Jean-Louis, Lʹhomme qui tua Liberty Valance, John Ford, étude critique, collection Synopsis, Editions Nathan, 1995

Directed by John Ford/Peter Bogdanovich/Film USA 2006 VOST (108 min)

Autres épisodes