L'installation de Pelagie Gbaguidi à la Documenta de Kassel, en Allemagne.
Uwe Zucchi/dpa
AFP [Uwe Zucchi/dpa - AFP]

A la Documenta de Kassel et Athènes, dire lʹesclavage et lʹapartheid

Pélagie Gbaguidi, artiste dʹorigine sénégalaise, se voit comme un griot. Elle sʹimprègne du passé des Noirs, de leur douloureuse histoire. Lʹincorpore. La fait rejaillir sur de longues bandes de papier suspendues au plafond à la Documenta de Kassel et dʹAthènes. Son travail est un cri, une voix. Il évoque lʹesclavage et lʹapartheid. La révolte et le massacre des enfants de Soweto, en 1976, quʹon découvre sur des pupitres dʹécole, grâce aux photos de Peter Magubane.

Martine Béguin a rencontré lʹartiste et poétesse devant son travail, à découvrir à Athènes jusquʹau 16 juillet 2017 et à Kassel jusquʹau 17 septembre 2017.
A la Documenta de Kassel et Athènes, dire lʹesclavage et lʹapartheid