Juillet 2014
LuMaMeJeVeSaDi
23242526272829
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123

L'invité de la rédaction

Simon Matthey-Doret, Patrick Chaboudez et Georges Pop
du lundi au vendredi à 07h38

jeudi 24 juillet 2014

Jean-Paul Clozel, CEO d’Actelion
Jean-Paul Clozel. [Christian Hartmann - Reuters]

Jean-Paul Clozel. [Christian Hartmann - Reuters]

L'exil fiscal ou "inversion fiscale" des multinationales américaines: c'est la nouvelle grande tendance économique à la mode ces derniers mois. Pas une semaine ne s'écoule sans l'annonce d'un rachat multimilliardaire de société européenne basée dans un pays où l'impôt est doux. Ce phénomène est particulièrement marqué dans le secteur des pharma et des biotechnologies où - pour ne donner que quelques exemples - le laboratoire américain AbbVie s'apprête à avaler pour 49 milliards de francs le britannique Shire, dont le siège fiscal se situe en Irlande. Encore plus fou: l'anglais AstraZeneca a récemment repoussé une offre mirobolante de Pfizer, qui était prêt à mettre plus de 100 milliards de francs pour réduire ses impôts! Jean-Paul Clozel est le patron du plus grand laboratoire de biotechnologie d'Europe, Actelion, basé à Bâle.