Accueil > Radio > La 1ère > CQFD
Septembre 2014
LuMaMeJeVeSaDi
25262728293031
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345

CQFD

Stéphane Gabioud
du lundi au vendredi de 10h00 à 11h00
sélection de la semaine le dimanche de 17h00 à 18h00, rediffusion le lundi à 3h00

mardi 30 septembre 2014

Programme musical [Afficher]

Recherche sur le cerveau au Human Brain Project. [Human Brain Project]

Recherche sur le cerveau au Human Brain Project. [Human Brain Project]

En direct de l'assemblée annuelle du Human Brain Project, à Heidelberg, en Allemagne, Bastien Confino revient sur ce fameux projet européen. Emanant de l'EPFL, son objectif est de comprendre puis de simuler le cerveau humain.

Avancée, bilan intermédiaire et polémique sur le projet avec son co-directeur Richard Frackowiak, Sean Hill, co-directeur de la neuroinformatique, Philippe Gillet, représentant du coordinateur, et Wolfgang Marquardt médiateur.


Une salle d'opération. [Starman963 - Fotolia]

Une salle d'opération. [Starman963 - Fotolia]

Stéphane Délétroz vous emmène en salle d’opération, dans des blocs opératoires où des solutions innovantes sont testées. L'objectif est de gérer les flux d’images à disposition du chirurgien, sans intervention extérieure, tout en respectant les strictes règles d’hygiène.

Le point sur deux solutions qui sont des adaptations de technologies grand public à un usage médical, avec Duccio Boscherini, neurochirurgien à Lausanne, Pierre Hoffmeyer, médecin-chef du département de chirurgie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), et Christian Lovis, médecin-chef du service des Sciences de l’information médicale aux HUG.


Selon une étude américaine, les films d’action ou les séries trop divertissants favorisent la prise de poids. [Fotolia]

Selon une étude américaine, les films d’action ou les séries trop divertissants favorisent la prise de poids. [Fotolia]

Pour maigrir ou éviter de prendre du poids, mieux vaut bien choisir ses programmes TV. Selon une étude américaine, les films d’action ou les séries trop divertissants favorisent la prise de poids. Plus il y a de l’action et du suspens qui provoquent des émotions fortes dans les programmes, plus les téléspectateurs ont tendance à grignoter devant leur écran.

Les détails sur ce résultat avec Elisabeth Gordon.