• Un œuf d'autruche et un œuf de poule. [Efired - Fotolia]09:58

    CQFD

    Parlez-nous d’œufs

    15.04.2014
  • "Babylone" se penche sur le langage. [Feng Yu - Fotolia]53:08

    Babylone

    Le prisme des langues

    15.04.2014
  • Dans le futur, les élève seront-ils hyperconnectés? [Monkey Business - Fotolia]11:19

    On en parle

    L'Argentine à l'heure de l'école digitale

    15.04.2014
  • Cover du disque "France" d'Owlle. [owlle.com]10:14

    pl3in le poste

    Owlle en interview

    14.04.2014
  • La médecine légale fait parler les morts. [Sof75 - Fotolia]25:55

    CQFD

    Le médecin légiste

    14.04.2014
  • L'artiste peintre Heather Wilcoxon sur son bateau-maison. [Guillaume Thouroude - DR]53:35

    Détours

    Vivre sur l'eau à Sausalito

    14.04.2014
  • L’eau chaude de chaque immeuble peut être analysée moyennant émolument. [Andrey Volokhatiuk - Fotolia]05:46

    On en parle

    Composition de l'eau

    14.04.2014
  • L'affiche de "Tante Hilda". [DR]22:51

    Brazil

    Tante Hilda!

    13.04.2014
  • Les salles de cinéma indépendantes mettent à l’affiche des œuvres ignorées par les multiplexes. [Ferenc Szelepcsenyi - Fotolia]53:12

    Babylone

    Le cinéma, machine à mondes

    14.04.2014
  • Rwanda 2014, 20 ans après: commémoration, le 7 avril 2014, à la Maison de la paix à Genève. [David Collin - RTS]01:56:15

    Le labo

    Rwanda, devoir de mémoire

    13.04.2014
  • Fabienne Despot, présidente de l'UDC-Vaud, à "L'Agence" le 13 avril 2014. [Jean-Marc Nyfeler - RTS]01:26:36

    L'Agence

    Du rififi à l'UDC-Vaud

    13.04.2014
  • Régine Deforges, écrivain et éditrice, chez elle à Paris en 2012. [Charles Sigel - RTS]01:56:15

    Comme il vous plaira

    Hommage à Régine Deforges

    13.04.2014
  • Jean-Marie Périer lors de son passage à "Pour un oui, pour un son". [RTS]56:25

    Pour un oui, pour un son

    Zoom sur Jean-Marie Périer

    13.04.2014
  • James Thierrée. [Riccardo De Luca - AP/Keystone]55:15

    La tête à l'envers

    James Thierrée, l’enchanteur

    12.04.2014
  • Certaines femmes deviennent des marionnettes sous l'emprise de leur mari. [katalinks - Fotolia]56:15

    Les hommes et les femmes mode d'emploi

    J'ai épousé un manipulateur

    12.04.2014
  • L'appareil a la taille d'une feuille A4. [DR]05:45

    Point Barre Reloaded

    Test du Samsung Galaxy Note Pro

    12.04.2014
  • Carlos Leal. [Dominique Meienberg - carlosl.com]56:36

    Entre nous soit dit

    Carlos Leal, de Sens Unik à Hollywood

    11.04.2014
retour

Le labo

David Collin, homme de radio et écrivain. [DR]

Le labo

David Collin
le dimanche de 20h00 à 22h00

Véritable atelier de création, "Le labo" explore toutes les formes de l'art radiophonique d'aujourd'hui. Documentaire ou fiction, miniséquences ou feuilletons, toutes les écritures sont autorisées.

"Le labo" est également un lieu d'échange avec les artistes, les festivals, les institutions culturelles, les Hautes écoles d'art et tous les médias liés à la création contemporaine.

Emission spéciale "Nuit de l'écoute" en partenariat avec le LUFF
Contacter l'émission
  • Rwanda 2014, 20 ans après: souvenons-nous

    13 avril 2014
    Durée: 01:56:15
    20 ans après le génocide des Tutsis au Rwanda, quels sont les enjeux de mémoire dans un pays tourné vers l'avenir?

    Se souvenir, écrire l'Histoire, relier les générations, le passé au présent par la parole, l'art, construire l'avenir, autant de pistes explorées par les personnes que Frédéric Pfyffer a rencontrées au Rwanda.
  • Cataphile lyonnais

    06 avril 2014
    Durée: 01:56:15
    Souterrains situés dans la colline de la Croix Rousse à Lyon, les "arêtes de poisson" intriguent car leur origine reste encore inconnue. Les arêtes de poisson doivent leur nom à leur forme; à savoir une galerie principale, et 34 galeries latérales perpendiculaires à la première colonne centrale.

    Rencontre avec le Lyonnais Walid Nazim, auteur d'un livre qui tente de résoudre l'énigme des arêtes de poisson.
  • Jean-Bertrand Pontalis, de vive voix

    30 mars 2014
    Durée: 01:56:15
    Jean-Bertrand Pontalis eut un parcours exceptionnel. Il était à la fois écrivain, psychanalyste, philosophe, et éditeur. Hommage, une année après sa mort, survenue le 15 janvier 2013, à l’âge de 89 ans.

    Parcours vital à travers deux heures d'entretiens accordés à David Collin en 2003, dans son cabinet d'analyste et dans son bureau des éditions Gallimard à Paris.
  • Voix du tremblement

    23 mars 2014
    Durée: 01:56:15
    Destruction. Construction. Ce qui a construit Skopje, la capitale de la Macédoine, c'est sa destruction en 1963 lors d’un tremblement de terre.

    Lea Promaja enquête sur cet évènement qui a mis au monde la ville. Par un voyage dans le passé, les moments, les sentiments, d'hier et du présent.
  • Peut-on encore rêver le Transsibérien?

    16 mars 2014
    Durée: 01:56:15
    1913-2013, en Transsibérien, d’une Prose à l’autre.

    Cent ans après le voyage imaginaire et poétique de Blaise Cendrars, Espace 2 a embarqué en décembre 2013 à bord du célèbre train qui traverse la Russie et la Chine, parcourant près de 10'000 kilomètres.
  • En route pour Pékin

    16 mars 2014
    Durée: 08:43
    15 décembre. Christian Garcin poursuit son voyage vers Pékin, tandis que l’équipe d’Espace 2 se dirige, elle, vers Oulan-Bator. A partir d’Irkoutsk le voyage devient lent, disait Cendrars. Cent plus tard, le paysage est tout aussi vaste, l’immensité du pays n’a pas changé. Le temps s’étale, mais n’ennuie pas. Le transsibérien devient au fil des jours une école de la patience…

    "Cent ans plus tard, le train contourne toujours une partie du Baïkal: la rive sud, qu’il longe pendant 200 kms environ, avant de filer vers l’est, et Oulan-Oudé. La vue est splendide, surtout au petit matin (c’est-à-dire vers dix heures: le soleil se lève tard dans ces contrées l’hiver). Le rivage est si proche qu’on pourrait presque, en ouvrant la fenêtre, si les fenêtres s’ouvraient, y tremper le bout des doigts. Les eaux hésitent entre gris, mauve et bleu nuit. Elles fument parfois, peut-être le témoignage de chaudes résurgences sous-marines, se dit-on, avant de réaliser qu’il ne s’agit que d’écharpes de brume matinale en suspension. Au premier plan les berges enneigées, saupoudrés d’îlots d’herbes brunes, alignent leurs théories pâles de bouleaux; derrière, les montagnes immaculées, découpées au scalpel sur le profond du ciel, viennent rompre la vaste horizontalité bleue-mauve du lac. Le froid est palpable." Christian Garcin
  • Pékin - Les coffres de Pforzheim

    16 mars 2014
    Durée: 09:03
    21 décembre. Le train a quitté les steppes de la Mongolie intérieure pour entrer dans les grandes plaines gelées de la région du Heilongjian, le Fleuve du Dragon Noir. Mais on ne sort pas comme de Russie, on n’entre pas comme ça en Chine. La liberté ressentie durant le voyage se heurte à l’existence des frontières. Trop de frontières. Pékin. Terminus. Fin du voyage.

    "Pékin, comme la Chine urbaine tout entière, s’est modernisée à très grande vitesse; on frôle à présent l’hystérie de lumières, de bruits et d’architectures audacieuses. Tout respire le XXIe siècle: le XXe est jeté aux orties. Autant dire qu’en débarquant à Pékin, on se sent loin, bien loin du poème de Cendrars, et de l’année 1913." - Christian Garcin
  • Les Décembristes, cette noblesse révolutionnaire du XIXème siècle

    16 mars 2014
    Durée: 11:10
    Irkoutsk, ville historique avec ses vieilles maisons en bois, la ville où est passé l’aventurier Michel Strogoff et tout une société exilée par le tsar dans les premières années du 19ème siècle pour des idées considérées comme étant trop progressistes. Visite de l’un des Musées des Décembristes, la Maison Volkonski.
  • La Prose du Transsibérien

    16 mars 2014
    Durée: 01:24
    "Les vitres sont givrées, pas de nature. Et derrière, les plaines sibériennes, le ciel bas… " Lecture par Anne Gillot et David Collin.
  • La Prose du Transsibérien

    16 mars 2014
    Durée: 03:09
    "En ce temps-là j’étais en mon adolescence. J’avais à peine 16 ans et je ne me souvenais déjà plus de ma naissance…". Lecture par Anne Gillot et David Collin.
  • La Prose du Transsibérien

    16 mars 2014
    Durée: 02:43
    "Dis, Blaise, sommes-nous bien loin de Montmartre? Les inquiétudes, oublie les inquiétudes…" Lecture par Anne Gillot et David Collin.
  • La Prose du Transsibérien

    16 mars 2014
    Durée: 02:48
    "J'étais à seize mille lieues du lieu de ma naissance. J'étais à Moscou, dans la ville des mille et trois clochers et des sept gares…"
    Lecture par Anne Gillot et David Collin.
  • A l’est de Tchita

    16 mars 2014
    Durée: 08:34
    19 décembre. Voyage en solitaire de Christian Garcin au bord du train numéro 20 Moscou Pékin. Le programme du voyage: "laisser le lac Baïkal derrière, longer la frontière nord de la Mongolie, quitter la taïga pour les steppes brunes et rases, filer plein est vers la Mandchourie, pour descendre ensuite sur Pékin." Pour l’écrivain, le simple fait de mentionner ces régions fait surgir les noms évocateurs de la république d’Extrême-Orient. Car avant de voyager à travers des lieux, on voyage à travers des noms.
  • Le retour des traditions en Mongolie

    16 mars 2014
    Durée: 07:28
    Premier jour à Oulan-Bator, rendez-vous chez un calligraphe. Il explique qu’un véritable printemps s’est emparé de la Mongolie avec le retour des traditions. Le pays reste tout de même ouvert à la modernité, complétée par la recherche intérieure de tout un peuple.
  • La musique électronique russe, entre avant-garde et tradition

    16 mars 2014
    Durée: 10:46
    Expérience musicale exceptionnelle avec deux musiciens très connu sur la scène électronique de Irkoutsk: Evgueni et Anastasia Masloboïev. Une voix qui sort presque de l’âme de cette interprète qui utilise des techniques de chant ancestrales.
  • La Prose du Transsibérien

    16 mars 2014
    Durée: 01:59
    "A partir d’Irkoutsk, le voyage devint beaucoup trop lent, beaucoup trop long. Nous étions dans le premier train qui contournait le lac Baïkal. On avait orné la locomotive de drapeaux…" Lecture par Anne Gillot et David Collin.
  • Cette fascinante Sibérie

    16 mars 2014
    Durée: 03:07
    Cap sur l’Est de la Sibérie, dans un région connue pour ses goulags et autres camps de travail pour les prisonniers politiques. Immersion dans la Sibérie d’Olivier Rolin, écrivain fasciné par l’immensité de cet espace, une direction interdite durant son enfance.
  • L’avant-garde russe du début du 20ème siècle

    16 mars 2014
    Durée: 08:58
    L’avant-garde russe a profondément marqué le début du XXème siècle. Pas seulement la Russie, mais le monde entier. Rencontre avec le poète Evgueni Bounimovitch, responsable d’un Festival littéraire à Moscou et le compositeur et musicien Alexei Borisov.
  • Le 101ème kilomètre

    16 mars 2014
    Durée: 09:43
    Le 101ème kilomètre de Moscou représentait la zone où pouvait s’établir un prisonnier politique qui sortait de prison durant la période stalinienne. C’était la province. Regard sur ce lien particulier et douloureux qui relie Moscou à sa province. Voyage de l’un à l’autre, avec Maxime Ossipov, médecin et écrivain qui dresse le portrait de l’état de la société russe d’aujourd’hui.
  • Bienvenue dans l’extrême Sibérie

    16 mars 2014
    Durée: 02:46
    L’écrivain russe Roman Sentchine évoque la région frontière entre la Russie et la Mongolie, la République de Touva.
  • Novossibirsk

    16 mars 2014
    Durée: 08:26
    13 décembre. Où l’on apprend la découverte d’une autre espèce d’humains dans le froid de la Sibérie, non loin de Novossibirsk. "L’homme de Denisova", un fossile qui date de 40000 années, jette le trouble sur les origines de l’Homme.

    « Mais en 2010 on découvrit, non loin de Novossibirsk, une autre espèce d’humains. Plus exactement une phalange et une molaire d’un seul individu, pas davantage, mais dont l’ADN remarquablement conservée suffit à nous renseigner sur le fait qu’il ne s’agissait ni de Sapiens ni de Neandertal mais d’un troisième larron (une larronne plutôt, car le fragment découvert était celui d’une femme, une autre Princesse de l’Altaï, beaucoup plus antique, à la peau sombre et aux yeux bruns ‒ assez loin donc des beautés sibériennes croisées dans les rues de Novossibirsk quelques dizaines de milliers d’années plus tard). Négligeant le fait qu’il s’agissait d’une femme, on baptisa ce nouvel arrivant "homme de Denisova", du nom de la grotte dans laquelle il fut découvert, au nord-est de l’Altaï." - Christian Garcin
  • Le Labo, partie 1

    16 mars 2014
    Durée: 56:51
    De Moscou à Novossibirsk
  • Vers Novossibirsk – De la permanence des camps

    16 mars 2014
    Durée: 07:51
    11 décembre. Les paysages défilent, des images ressurgissent. Le Transsibérien longe par le nord la république de Chuvash et aussi celle de Mordovie. Les bagnes de Mordovie étaient les plus effrayants de Russie. Pire que ceux de Sibérie. C’est dans un des camps de détention de Mordovie que Nadejda Tolokonnikova, des Pussy Riot, a passé deux ans…

    "Dans son énumération des villes traversées, Cendrars récite Tomsk Tcheliabinsk Kainsk Obi Taichet Verkné-Oudinsk Kirgane Samara Pensa-Touloune. Bien entendu il ne les mentionne pas toutes, ces villes, pourquoi le ferait-il, la musique des sons et le rythme des syncopes valait pour lui davantage que la réalité géographique des lieux, dont il importe assez peu finalement qu’il les ait traversés ou pas." - Christian Garcin
  • Le transsibérien entre mythe et réalité

    16 mars 2014
    Durée: 06:25
    17 jours de voyage sur les traces d’un voyage centenaire, en grande partie imaginaire, mais qui donna lieu à un des textes les plus modernes de son temps : "La prose du Transsibérien" de Blaise Cendrars. Le Transsibérien fait rêver. Mais pour les poètes et les voyageurs de ce train, qui relie Moscou à la Sibérie, il s’agit surtout d’un mythe russe. Découvrez le regard des Russes sur ce train qui fait tant rêver les occidentaux.
  • Le wagon restaurant

    16 mars 2014
    Durée: 03:12
    Dans le Transsibérien, il y a un endroit où toutes les rencontres sont possibles: le wagon restaurant. Voyage dans les secrets des discussions du wagon avec sa cheffe, qui y travaille depuis 27 ans.
  • 1913-2013, un héritage difficile

    16 mars 2014
    Durée: 07:31
    Quel lien entre 1913 (date de la publication du texte de Cendrars) et 2013 ? Quels peuvent être les liens littéraires, spirituels et historiques entre ces deux époques ? Rencontre à Moscou avec l’écrivain Dimitri Starkov.
  • Entre Omsk et Novossibirsk

    16 mars 2014
    Durée: 07:59
    12 décembre. Le voyage appelle d’autres voyages. Evocation de Sergueï Mikhaïlovitch Prokoudine-Gorsky, pionnier de la trichromie, que le tsar Nicolas II appréciait particulièrement. Les photographies de Prokoudine vont accompagner, en filigrane, le tragique destin des Romanov. Le voyage appelle d’autres voyages.

    "Durant cette même année 1913, le tsar Nicolas II, au moins aussi amateur de symboles que de photographies, entreprit un voyage de célébration du tricentenaire du règne de la famille Romanov, allant de St Petersbourg à Moscou en passant par Vladimir, Suzdal, Bogolioubovo, Nijni Novgorod, Kostroma, Iaroslav, Rostov, Pereslav Zalesski et Serguiev Possad, voyage au cours duquel le peuple ne cessa, dit-on, de montrer son attachement au tsarisme en acclamant la famille impériale et en chantant l’hymne impérial: "Dieu protège le tsar". En février de cette année-là, un certain Joseph Djougachvili, dit Staline, était arrêté et exilé à Touroukhansk, au confluent de l’Ienisseï et de la Toungounska inférieure, à une centaine de kilomètres au sud du cercle polaire." - Christian Garcin
  • Moscou – Héros de l’Union Soviétique

    16 mars 2014
    Durée: 07:32
    10 décembre. Des rêves, des souvenirs et des rencontres près de l’étang du Patriarche à Moscou. Un des lieux des plus littéraires de la capitale. Ici, à Moscou, Christian Garcin connaît plus de monde que chez lui. Le temps se dilate, mais nulle envie d’accélérer le broun-roun-roun des roues et la succession des fuseaux. Le transsibérien quitte la gare Yaroslavsky. Les paysages défilent…

    "Tu vois l’étang du Patriarche? Eh bien, juste derrière le pavillon, à savoir au rez-de-chaussée de l’immeuble où habite Evguéni. Se trouvèrent ainsi réunis dans ce petit restaurant, outre les convives que nous étions, Mikhaïl Boulgakov à qui l’étang renvoie inévitablement, Maxim Ossipov qui possède son portrait dans son bureau, Evguéni Bounimovitch qui habite juste au-dessus, Cendrars à propos duquel Olivier dit ensuite quelques mots au micro que lui tendit David (lequel, casque aux oreilles, écoute son interview pendant que j’écris ces lignes, alors que le transsibérien vient de démarrer), et quelques héros de l’Union soviétique, qui quant à eux arrivèrent plus tard." - Christian Garcin
  • Moscou – Gare et clochers

    16 mars 2014
    Durée: 05:59
    9 décembre. Moscou. Point de départ du Transsibérien. Moscou, la ville des mille et trois clochers et des sept gares. Le voyage dans les noms et l’imaginaire commence …

    "En cent ans, plusieurs mondes se sont succédé partout sur la planète, mais peut-être plus particulièrement en Russie: plusieurs mondes et plusieurs visions du monde, oscillant d’un puissant enthousiasme collectif à une grise désillusion, selon un tracé chaotique et souvent douloureux, scandé de milliers de mots d’ordre, de terreurs sans nom, d’infinies tristesses et de magnifiques espérances… " - Christian Garcin
  • Le son du train

    16 mars 2014
    Durée: 02:45
loadingplus