24.03.2017126 vues

L'hommage de Linn Henz à Bruno Ganz avec "Ich lüge und sage, ich sei Däne"

A vingt ans, Bruno Ganz quitte la Suisse. Est-ce pour cela qu.il joue avec tant de justesse l.homme qui erre loin de son pays? Et est-ce pour cela que ces images résonnent en moi, ayant traversé le Röstigraben pour me retrouver étrangère à la culture Romande. Les images se mêlent avec les textes de Robert Walser, lui-même exilé à Berlin. Nous trois, connaissons la poésie silencieuse de cette curieuse solitude.

Page de l’émission

Derniers épisodes

Les tendances