21.12.2016

Trois générations de bons docteurs

A l’époque, il y avait de braves médecins de campagne qui visitaient leurs patients à domicile. Ceux-là on les regrette, car ils sont l’incarnation du bon docteur dévoué et disponible. Le médecin de campagne a-t-il totalement disparu? Pas complètement, comme on le constate dans un village vaudois où trois générations de docteurs se sont succédées.

Page de l’émission

Derniers épisodes

Les tendances