Modifié

Volley - Doris Stierli Haemmerli: "A l'entraînement je suis l'entraîneure, à la maison je suis leur maman"

Doris, Marine et Oriane Haemmerli font les beaux jours du VBC Cheseaux
Doris, Marine et Oriane Haemmerli font les beaux jours du VBC Cheseaux
Fondatrice du VBC Cheseaux en 1975, Doris Stierli Haemmerli a repris il y a 2 ans les rênes de la première équipe évoluant en LNA, et entraîne ainsi ses deux filles, Marine et Oriane. RTSSport est allé à leur rencontre juste avant le début des playoffs.

Se faire entraîner par un parent peut parfois être difficile, ce n'est en revanche pas le cas pour les Haemmerli. "A l'entraînement je suis l'entraîneure, à la maison je suis leur maman", confie Doris Stierli Haemmerli. Propos repris par Oriane Haemmerli, passeuse et capitaine de l'équipe. "Pour moi comme joueuse c'est vraiment plus facile d'avoir une femme à la tête d'une équipe" , ajoute Marine Haemmerli, libéro du VBC Cheseaux. "Elle voit différemment les joueuses, elle a une autre approche du volley."

Volley - VBC Cheseaux: zoom sur la famille Haemmerli [RTS]
Volley - VBC Cheseaux: zoom sur la famille Haemmerli / RTS Sport / 3 min. / le 4 mars 2021

Des résultats en nette progression

Depuis leur retour en LNA, les Vaudoises ont surtout joué le bas de classement et la lutte contre la relégation. Club formateur avant tout et disposant d'un des plus petits budgets de la ligue, le VBC Cheseaux voit cependant ses efforts récompensés, ayant fini les 2 dernières saisons régulières au 5e rang. "On a un groupe de Suissesses qui est de très bon niveau et très stable et on a la chance de pouvoir aller tutoyer les meilleures", explique Doris Stierli Haemmerli.

Les Gremaudes n'ont d'ailleurs pas été loin de décrocher leur billet pour les demi-finales, éliminées au "set-average" malgré la victoire obtenue lors de l'acte 2, au terme d'une série contre Guin tronquée en raison du coronavirus. "On évolue ensemble depuis longtemps, ça se ressent aujourd'hui", conclut Oriane Haemmerli.

Julien Kern & Marc Delacrétaz

Publié Modifié

Le NUC, dernière équipe romande encore en course pour le titre

Grâce à son succès 3-0 dans la série qui l'opposait à Lugano, Neuchâtel peut garder ses espoirs de titre, après celui remporté en 2019. Les joueuses de Lauren Bertolacci défieront en demies Kanti Schaffhouse, qui avait battu Volley Franches-Montagnes au tour précédent.

VFM, qui à l'instar du VBC Cheseaux, disputera les séries pour la 5e place, synonyme de qualification en Coupe d'Europe.

L'autre demi-finale verra s'opposer Sm'Aesch Pfeffingen à Guin. Un 1er acte à suivre en direct samedi dès 13h40 sur RTSSport.ch et sur notre application.

Une finale 100% romande?

Chez les messieurs, une finale 100% romande est encore envisageable. En effet, tant le Chênois que le LUC ont remporté leur 1/4 de finale. Toutefois, avant d'éventuelles retrouvailles en finale, Genevois et Lausannois devront défier et battre respectivement Schoenenwerd et Amriswil, deux gros défis en perspective.