Modifié

Route du Rhum: déjà beaucoup de casse à déplorer

Un gros coup dur pour Coville et son trimaran. [Jean Marie Liot  - AFP]
Un gros coup dur pour Coville et son trimaran. [Jean Marie Liot - AFP]
Le mauvais temps et la poisse ont infligé dès la première nuit une sévère correction aux concurrents de la 10e Route du Rhum, avec la mise hors course de l'un des favoris, Thomas Coville, et de multiples avaries.

Les météorologues ne s'étaient pas trompés: avec plus de 30 noeuds de vent et une mer forte au large des côtes bretonnes, la flotte du "Rhum", partie dimanche de Saint-Malo  en direction de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), a été secouée par une grosse "baston" et plusieurs incidents ont émaillé le début de course.

La fortune de mer la plus spectaculaire a eu lieu dimanche vers 23h30. Alors qu'il avait débordé le rail de circulation des navires de commerce d'Ouessant, Thomas Coville (Sodeb'O Ultim) a percuté un cargo avec son trimaran de 31 m.

La sanction a été brutale: flotteur tribord arraché. "J'ai l'impression d'avoir percuté un camion avec une moto", a raconté le skipper à son retour au port.

Lundi à 09h00, Loïck Peyron (Banque Populaire VII) menait la danse au nord du golfe de Gascogne, suivi de Sébastien Josse (Edmond de Rothschild) et Lionel Lemonchois (Prince de Bretagne).

afp/alt

Publié Modifié

Un concurrent hélitreuillé

Les secours ont dû intervenir pour hélitreuiller François Angoulvant qui avait déclenché ses balises de détresse (Team Sabrosa SR40 MK2) après avoir perdu la quille de son Class40. Le skipper est sain et sauf à Brest.

Selon la direction de course, plusieurs autres concurrents ont annoncé leur intention de faire escale pour des avaries diverses.