Modifié

Ironman d'Hawaï: un 4e sacre pour Daniela Ryf malgré les piqûres de méduse!

Daniela Ryf a signé une nouvelle démonstration à Hawaï. [Marco Garcia - Keystone]
Daniela Ryf a signé une nouvelle démonstration à Hawaï. [Marco Garcia - Keystone]
Incroyable Daniela Ryf! La Soleuroise (31 ans) a remporté pour la 4e fois d'affilée le championnat du monde d'Ironman à Hawaï. Elle a également pulvérisé le record du monde, qu'elle avait établi en 2016, de plus de 20 minutes (8h26'16). Et dire que la triathlète helvétique a été piquée par des méduses juste avant le départ!

Daniela Ryf rejoint l'Anglaise Chrissie Wellington au palmarès avec quatre succès. Seules l'Américaine Paula Newby-Fraser (8) et la Suissesse Natascha Badmann (6) ont gagné plus souvent sur Big Island.

Comme l'an passé, Daniela Ryf a devancé l'Anglaise Lucy Charles. Celle-ci était sortie de l'eau avec plus de dix minutes d'avance sur la tenante du titre. Mais la Suissesse a rétabli la situation avec maîtrise sur les 180 km en vélo puis sur le marathon qu'elle a couru en 2h57'05.

Sur la ligne, l'Anglaise (8h36'32) est arrivée à un peu plus de dix minutes de sa rivale. La médaille de bronze est revenue à l'Allemande Anne Haug (8h41'52).

ats/jbal

Publié Modifié

Daniela Ryf: "une des courses les plus folles de ma carrière"

"Je voulais faire une course dont les spectateurs se souviendraient, c'était mon objectif. Mais cela a été l'une des courses les plus folles de ma carrière. Heureusement, je n'ai pas abandonné lors de la partie de natation. Je suis passée par tous les états d'âme", a expliqué Daniela Ryf.

La Soleuroise a connu des problèmes au début, dès son entrée dans l'eau. Elle a en effet été mordue par des méduses. "Je n'ai dès lors pas pu bien effectuer les mouvements avec les bras. J'ai pensé à l'abandon, mais je me suis souvenue de Jan Frodeno l'an passé. Malgré des douleurs au dos et sans aucun espoir de victoire, il avait continué", a-t-elle dit. Elle s'est ensuite sentie mieux sur le vélo.

Patrick Lange dans l'histoire

Chez les hommes, l'Allemand Patrick Lange a écrit l'histoire en devenant le premier à établir un chrono inférieur à huit heures. Il a fini en 7h52'39 pour signer un deuxième succès consécutif.

Il a précédé le Belge Bart Aernouts et le Britannique David McNamee. Ruedi Wild a été le meilleur représentant suisse en prenant le 14e rang, juste devant l'étonnant Philipp Koutny, qui disputait l'épreuve pour la première fois. Vainqueur de l'Ironman Switzerland, Jan van Berkel a fini 24e, tandis que Ronnie Schildknecht a abandonné.