Modifié

Première médaille pour la Suisse

Edith Wolf célèbre sa victoire sur le 5000 mètres en chaise roulante. [ANDY RAIN - Keystone]
Edith Wolf célèbre sa victoire sur le 5000 mètres en chaise roulante. [ANDY RAIN - Keystone]
La délégation suisse tient sa 1ère médaille lors des Paralympiques de Londres, qui ont débuté mercredi dernier. Edith Wolf (ex-Hunkeler) a remporté le 5000m en chaise roulante, en s'imposant en 12'27"87.

Après ton titre sur le marathon aux Jeux de Pékin en 2008, Edith Wolf-Hunkeler a décroché sa deuxième médaille d'or aux Paralympiques grâce à son succès dans le 5000 m en fauteuil roulant à Londres. Il s'agit déjà de la 5e médaille pour la Lucernoise.

Wolf-Hunkeler (40 ans) a parfaitement assumé son rôle de favorite. Elle a pris la tête à trois tours de la fin pour ne plus la lâcher. Sur la ligne, la Lucernoise a précédé l'Américaine Shirley Reilley de 4 centièmes. La troisième place est revenue à l'Australienne Christine Daves.

"Les 1200 derniers mètres m'ont paru très, très longs mais je ne voulais pas me faire reprendre sinon je me serai retrouvée dans le deuxième couloir très désavantageux", a expliqué la jeune mère de famille avant de monter pour la cinquième fois sur un podium des Paralympiques. Il y a quatre ans à Pékin elle était tombée sur la distance du 5000 m.

Grâce à la victoire d'Edith Wolf Hunkeler, la Suisse fait son apparition dans le tableau des médailles des compétitions à Londres

Pistorius en forme

Oscar Pistorius a fait samedi une entrée tonitruante aux jeux Paralympiques de Londres en battant un record du monde sur 200 m en séries.

Le Sud-Africain, premier double amputé à avoir participé à des jeux Olympiques le mois dernier à Londres, a terminé sa course en 21 secondes 30, se qualifiant ainsi pour la finale du 200 m T44 (amputés des membres inférieurs) de dimanche soir.

Le jeune homme de 25 ans, surnommé "Blade Runner" en référence à ses prothèses en lames de carbone, s'est déclaré "vraiment très content" de sa performance. "Mais la grande course est demain, et j'ai vraiment hâte d'y être désormais", a déclaré le Sud-Africain, qui lors des JO début août, avait atteint les demi-finales du 400 m et la finale du 4X400 m, en dernier relayeur.

Jason Smyth a été l'autre star de la soirée. L'Irlandais est devenu l'athlète paralympique le plus rapide de l'histoire en finale du 100m T13 (mal voyants), avec un record du monde de 10"46. Smyth (25 ans), qui s'entraîne avec Tyson Gay en Floride, avait manqué de peu sa sélection pour les JO 2012.

si/fayet

Publié Modifié