Modifié

Michael Phelps renonce au 200m libre et au grand huit à Londres

Michael Phelps, tel un papillon dans l'eau, a pris son envol pour le rendez-vous olympique.      [Mark Humphrey

 - Keystone]
Michael Phelps, tel un papillon dans l'eau, a pris son envol pour le rendez-vous olympique. [Mark Humphrey - Keystone]
Michael Phelps disputera sept courses aux Jeux olympiques de Londres cet été. L'Américain aurait pu prendre part à huit épreuves, comme il l'avait fait il y a quatre ans à Pékin avec huit médailles d'or à la clé. Il a finalement renoncé au 200 m libre, épreuve qu'il a pourtant remportée au Nebraska dans les trials.

L'homme
aux 14 titres olympiques avait maintes fois assuré qu'il ne reproduirait pas
son dantesque programme de Pékin aux JO 2012, qui seront ses derniers. Il
semblait pourtant avoir retrouvé cette saison le goût de l'effort dans les
bassins après des années de relâchement dans la foulée de ses exploits en
Chine. "Ce changement lui permettra de consacrer plus d'énergie aux
relais"
, a précisé sur Twitter son entraîneur Bob Bowman.


Phelps et McGill pourraient bien se retrouver sur le podium des JO.  [Mark Humphrey

 - Keystone]Phelps et McGill pourraient bien se retrouver sur le podium des JO. [Mark Humphrey - Keystone]Michael
Phelps, qui a remporté le 100 m papillon dimanche lors de l'avant-dernière
journée des sélections olympiques (MPM en 51''24), sera également en lice à
Londres sur 200 m papillon, 200 m et 400 m 4 nages, 4x100 m libre, 4x200 m
libre et 4x100 m 4 nages. Il avait glané l'or dans ces sept épreuves à Pékin,
où il avait également enlevé le 200 m libre.


Le nageur
de Baltimore aura l'occasion de devenir l'Olympien le plus médaillé de
l'histoire. Avec seulement trois médailles, un total dans ses cordes, il dépassera
la gymnaste soviétique Larisa Latynina (18 médailles de 1956 à 1964).


Une première pou Missy Franklin


Son rival
Ryan Lochte s'est lui qualifié sur quatre épreuves individuelles, dont trois en
commun avec Michael Phelps (200 m et 400 m 4 nages, 200 m libre) et le 200 m
dos (dont il est tenant du titre olympique). Il a qualifié ces sélections d'un
"entraînement" pour Londres.


Chez les
dames, la jeune prodige Missy Franklin va devenir la première Américaine à
nager sept épreuves aux JO. La miss du Colorado, dont ce sera à 17 ans la
première expérience olympique, s'est qualifiée dimanche sur 200 m dos
(2'06"12, MPM 2012), son quatrième billet en individuel après le 100 m
libre (2e), le 200 m libre (2e) et le 100 m dos (1re). Elle est également en
lice pour les trois relais américains. "Je n'en reviens d'avoir sept
courses à Londres, c'est un peu écrasant mais excitant en même temps
",
a déclaré Franklin.


Dara Torres (45 ans) en lice pour un billet à
Londres


Sur 50 m,
Anthony Ervin a réussi son "comeback", à 31 ans, en se qualifiant
pour Londres sur le sprint court avec 01/100 de retard sur le vainqueur Cullen
Jones (21"59), auteur de la deuxième performance de l'année derrière le
Brésilien Cesar Cielo. Ervin avait arrêté la compétition trois ans après son
titre de champion olympique du 50 m aux JO-2000. "La médaille est là,
j'espère que je serai à même d'aller la chercher
", a-t-il dit. Lundi
lors de la dernière journée, Dara Torres va tenter à 45 ans de se qualifier sur
50 m pour ses sixièmes JO. Elle arrive en finale avec le troisième temps des
qualifiées après Jessica Hardy et Christine Magnuson.




afp/scho-dbu


Publié Modifié