Modifié

Morat-Fribourg avec Röthlin

Il y a un peu plus d'un mois, Viktor Röthlin obtenait la médaille d'argent du marathon des Européens de Goeteborg [Keystone]
Il y a un peu plus d'un mois, Viktor Röthlin obtenait la médaille d'argent du marathon des Européens de Goeteborg [Keystone]
Ils seront plus de 8000, dimanche, pour la 73e édition de Morat - Fribourg. Parmi eux, le vice-champion d'Europe de marathon, Viktor Röthlin, face à l'armada des Ethiopiens.


La 73e édition de la classique Morat - Fribourg, dimanche 1er octobre, laisse augurer d'un beau duel en tête.


Le vice-champion d'Europe du marathon



Les organisateurs annoncent la présence de l'Obwaldien Viktor Röthlin, devenu vice-champion d'Europe du marathon, il y a six semaines à Goeteborg, et du Néo-Zélandais Jonathan Wyatt, quintuple champion du monde des courses de montagne.
A moins que, comme l'an passé, par exemple, Ethiopiens - et Ethiopiennes - ne fassent main basse sur la course commémorative fribourgeoise (voir ci-dessous le compte-rendu de 2005).


Plus de 8000 - Ils furent 16'000 voici 20 ans



Morat-Fribourg: 8000 partants demain?

Morat-Fribourg: plus de 8000 participants demain?

Plus de 8000 concurrents (lire ci-contre: ils furent jadis plus de... 16'000) devraient s'aligner demain matin à la 73e édition de Morat - Fribourg.
Vous en verrez des comptes-rendus dans nos éditions du TJ, ainsi qu'un reportage, signé Jean-Baptiste Flamand et Alain Pentucci, dans Dimanche Sport (dès 18h30 demain).


Plus de Suisse depuis 1998



Röthlin tentera de devenir le premier Suisse depuis 1998 à s'imposer. Il y a 8 ans, la victoire était revenue à Stéphane Schweickhardt. Le Valaisan était, lui-même, à l'époque, le premier vainqueur helvète depuis 10 ans.
Mais Jonathan Wyatt sera redoutable, lui qui détient depuis 2004 le record du parcours en 51'18 (pour 17,17 km).
Wyatt a joué de malchance la semaine passée. Méchamment mordu par un chien à l'entraînement, il a dû être hospitalisé juste avant le World Trophy, l'officieux Championnat du monde de la montagne, disputé à Bursa (Tur).


Plateau féminin remarquable



Il n'a pas pu défendre normalement ses chances. Médaillé d'argent, il est cependant passé tout près d'un 6e titre.
Le plateau féminin aura fière allure également. La Seelandaise Mirja Moser, 17e des derniers Européens sur 10 000 m, jouera la gagne, 35 ans après le succès officieux et clandestin (les femmes n'étaient alors pas admises) de sa mère Marijke Moser.
TSRsport.ch/Ed.Stutz


2005: UN INVITE SURPRISE NOMME URGUESSA WEYESSA


Weyessa [Keystone]
Weyessa [Keystone]


L'Ethiopie également chez les femmes



Weyessa s'est imposé en 54'02 (mais à 2' 44 du record de Wyatt), devant Chengere et Eticha. Après plusieurs places d'honneur (2 e dans les courses en ville de Bulle et Bâle et 2 e au marathon de Lausanne l'an dernier, 3 e au marathon de Genève cette année), il décroche son premier succès en Suisse.
Chez les dames, il n'y a pas eu de période d'observation. L'Ethiopienne Tsige Worku est partie pied au plancher, prenant très rapidement une centaine de mètres d'avance sur la Russe Irina Permitina, un écart qui est resté stable jusqu'à l'arrivée. (si)

Publié Modifié

73e Morat-Fribourg: nouveautés

Les adeptes du walking feront le parcours complet de Morat-Fribourg. Mais l'innovation majeure est la création du "Mini Morat-Fribourg" du samedi.
Un tracé de 700 mètres au centre-ville. Désormais, les parents qui feront aussi la course, pourront encadrer leurs enfants la veille.
Pour sensibiliser aussi les jeunes à Morat-Fribourg, une petite brochure a été distribuée dans les écoles.
Elle est l'œuvre d'Yves Jeannotat, vainqueur en 1959 et 1961 et journaliste de longue date. Vous pouvez la retrouver sur le site de la course (voir ci-dessous)

Morat-Fribourg: grande Histoire et petites histoires

Le quotidien La Liberté (Fribourg), sous la plume de Georges Blanc, a fait état de quelques données intéressantes concernant Morat-Fribourg.

PREMIERE EDITION * Le 25 juin 1933, le Bâlois Alexandre Zosso remporte la 1re édition de Morat-Fribourg devant... 13 autres concurrents.
Il relie le château de Morat au tilleul de Fribourg en 1h01'00''.

HISTOIRE * Le début d'une étonnante aventure sportive, qui a son point de départ historique le 22 juin 1476, quand un messager relie Morat à Fribourg pour annoncer la victoire des Confédérés sur Charles le Téméraire.

LEGENDE * La légende veut que le messager qui portait un rameau de tilleul, soit mort d'épuisement après son cri de victoire et que le rameau, planté sur place devint le fameux tilleul qui tint bon jusqu'en 1985.

FEMMES * Depuis 1977, les femmes ont également droit au chapitre.

PARTICIPATION * L'aspect populaire a toujours prévalu. En 1985, nombre record d'inscriptions: 16'338!

Morat-Fribourg connut ensuite quelques turbulences et le nombre de participants chuta jusqu'aux alentours des 6000.

Depuis 6 ans, la tendance est à nouveau à la hausse.

Cette 73e édition pourrait marquer le franchissement de la barre des 8000 inscrits