Modifié

Roland-Garros: Murray en huitième en usant Del Potro

Andy Murray connu pour sa hargne, a franchi l'obstacle Juan Martin del Potro. [Christophe Ena - Keystone]
Andy Murray connu pour sa hargne, a franchi l'obstacle Juan Martin del Potro. [Christophe Ena - Keystone]
[drapeau]
Andy Murray
  • 710
  • 7
  • 6
  • -
  • -
[drapeau]
Juan Martin del Potro
  • 68
  • 5
  • 0
  • -
  • -
Le 3 juin à 11:00
Andy Murray (1er mondial) a passé sans encombre le test Juan Martin Del Potro (30e mondial) au 3e tour à Roland-Garros. L'Ecossais s'est imposé en trois manches, 7-6 (10/8) 7-5 6-0.

La perte du premier set aura finalement constitué un handicap insurmontable pour Juan Martin Del Potro, qui s'est procuré au total quatre balles de set dans une première manche longue de 84'. L'Argentin en a notamment manqué deux sur son propre service: la première dans le neuvième jeu, la deuxième à 7/6 dans le tie-break.

Pas au mieux sur le plan physique, Juan Martin Del Potro n'a pourtant rien lâché. Il recollait ainsi à 5-5 dans un deuxième set où il avait pourtant concédé le break d'entrée. Mais le vainqueur de l'US Open 2009 lâchait ensuite prise, perdant les huit derniers jeux d'un match qui aura duré 2h53'.

Finaliste malheureux l'an dernier sur la terre battue parisienne, Andy Murray confirme sa montée en puissance avec cette victoire obtenue en trois sets. Il se frottera à l'Américain John Isner (no 21) ou au Russe Karen Khachanov (ATP 53) en 8e de finale, un stade de la compétition qu'il a atteint lors de ses 25 dernières participations à un tournoi du Grand Chelem.

agences/savi

Publié Modifié

Andre Agassi n'est plus à Paris

Engagé par Novak Djokovic juste avant Roland-Garros, Andre Agassi a comme prévu quitté Paris après une semaine de compétition. Les deux hommes pourraient poursuivre cette collaboration. Andre Agassi, qui a décidé de conseiller gratuitement le no 2 mondial, ne l'entraînera de toute façon pas à temps complet. Sa vie de famille et les activités liées à sa fondation et à ses différents sponsors ne le lui permettraient pas.

Novak Djokovic a précisé que la décision de poursuivre ou non cette collaboration appartenait à l'Américain. Le Serbe, qui affrontera Albert Ramos-Viñolas dimanche en 8e de finale à Roland-Garros, a ajouté qu'il était toujours à la recherche d'un coach à temps complet.