Modifié

Open d'Australie: "Personne n'entre sur le terrain pour prendre trois petits sets"

Le Vaudois n'avait pas de grandes ambitions en arrivant à Melbourne. [Julian Smith - Keystone]
Le Vaudois n'avait pas de grandes ambitions en arrivant à Melbourne. [Julian Smith - Keystone]
[drapeau]
Tennys Sandgren
  • 6
  • 6
  • 6
  • -
  • -
[drapeau]
Stan Wawrinka
  • 2
  • 1
  • 4
  • -
  • -
Le 18 janv. à 09:00
Il savait qu'il allait souffrir, il savait qu'il n'était pas en mesure de jouer les premiers rôles et il l'a accepté: malgré son élimination au 2e tour, Stan Wawrinka assure avoir fait le plein de confiance lors de cet Open d'Australie.

"Il n'y a pas grand-chose à dire sur ce match. Ca ne me pose pas de problème d'en passer par là", livre le vainqueur de l'édition 2014 quelques instants après sa défaite 6-2 6-1 6-4 face à l'Américain Tennys Sandgren. "Les intentions sont là mais il manque de la réactivité, de la force, de tout. Personne n'entre sur le terrain pour prendre trois petits sets, je ne peux donc pas être content de cette rencontre, mais je me dois de conserver une image complète de ma situation."

Wawrinka qui, blessé au genou, n'avait plus joué depuis juillet, rappelle qu'au moment de prendre l'avion, il ne pensait pas être en mesure de disputer l'Open d'Australie. "Je n'avais pas pris mes boissons ni mes affaires de match, glisse-t-il. Je suis actuellement bien mieux que ce que tout mon staff et moi-même avions espéré. Ces douze derniers jours, j'ai emmagasiné de la confiance pour la suite de la saison et les prochains mois, pour voir si je peux revenir à mon meilleur niveau."

Des prochains mois que le Vaudois consacrera à "travailler dur mais tout en disputant des tournois (ndlr: Rotterdam, Marseille, Indian Wells, Miami)". "J'ai besoin de temps pour être à 100% physiquement mais j'ai aussi besoin de jouer et de gagner des matches. Il faudra trouver le bon calendrier."

Symbole de la traversée du désert qui est celle de Wawrinka depuis six mois, la sortie prochaine du Vaudois d'un top-10 dont il était membre, sans discontinuer, depuis le 27 mai 2013. "Ca ne me dérange pas, coupe le joueur. J'étais plutôt surpris de n'avoir joué que six mois en 2017 et d'être quand même qualifié pour le dernier Masters et d'arriver à Melbourne en tant que top-10."

ats/adav

A lire aussi: Wawrinka sèchement battu par Sandgren

Djokovic dompte Monfils et la chaleur

David Goffin passe à la trappe

C'est déjà fini pour Muguruza

Publié Modifié