Modifié

Federer et Wawrinka assurent l'essentiel

Roger Federer savoure sa victoire avec les fans de la BernArena. [PETER KLAUNZER  - Keystone]
Roger Federer savoure sa victoire avec les fans de la BernArena. [PETER KLAUNZER - Keystone]
L'entrée dans ce week-end de Coupe Davis n'a pas été de tout repos pour les Helvètes. Wawrinka et Federer ont dû cravacher pour permettre à la Suisse de mener le Portugal 2-0 dans le 2e tour de la zone Europe/Afrique.

Comme attendu, la Suisse mène 2-0 face au Portugal dans sa rencontre de Coupe Davis comptant pour le 2e tour de la Zone Europe/Afrique. Mais ce fut un peu plus dur qu'on pouvait l'imaginer.


Ceux qui pensaient que Federer et Wawrinka allaient réaliser des démonstrations ont dû repartir déçus de Berne. Les deux Helvètes ont en effet revêtu leur bleu de travail pour vaincre de valeureux adversaires. Pas dans un très grand jour, Federer a attendu la perte de la 1ère manche pour véritablement entrer dans la partie. Il s'est défait d'un bon Rui Machado (ATP 93) 5-7 6-3 6-4 6-2 après 2h26' de jeu.


"Mener 2-0 ne va pas de soi"

Le no3 mondial a eu de la peine à apprivoiser la surface. [Keystone]
Le no3 mondial a eu de la peine à apprivoiser la surface. [Keystone]

La Suisse a remporté ses 18 derniers matches lorsqu'elle s'est retrouvée dans cette situation. On ne voit pas le Portugal inverser la tendance.


"Un peu de frustration"

ROGER FEDERER: Il y a eu un peu de frustration dans le 1er set. J'ai eu davantage de problèmes que j'imaginais avec le changement de surface (ndlr: par rapport au gazon de Wimbledon). J'ai raté 2-3 coups au début ce qui m'a fait douter. Machado a également su saisir sa chance et a mérité de gagner la première manche. Le break au 2e set m'a libéré et j'ai pu prendre ensuite le contrôle de la rencontre.


L'atmosphère était bonne mais quand tu es concentré, il est difficile de savourer en même temps ces moments-là. Tu sais que les fans sont derrière toi et attendent que tu sortes des grands coups. Tu n'y arrives pas toujours.


Wawrinka en courant alternatif

Stan a assuré l'essentiel face à Gil. [Peter Klaunzer - Keystone]
Stan a assuré l'essentiel face à Gil. [Peter Klaunzer - Keystone]

Solide sur son service il n'a dû effacer que 4 balles de break, toutes à 5-3 dans la 2e manche, Stan a connu davantage de problèmes à la relance.


Très agressif, il a voulu prendre à la gorge son adversaire, commettant ainsi beaucoup de fautes directes (plus de 50!).  Il a du coup alterné le bon et le moins bon, mais n'a finalement jamais été inquiété par le 90e joueur ATP.


Stan soutenu par sa fille

Stan, qui est passé chez le coiffeur jeudi, a bénéficié d'un soutien de poids: celui de sa fille Alexia, âgée de 17 mois. "C'est la première fois qu'elle assistait à un match. C'était bien sûr une motivation supplémentaire."


Vainqueur pour la 5e fois en... 5 rencontres lorsqu'il doit ouvrir les feux, le no2 suisse a apprécié la chaleur de la BernArena. "Le public a été très présent et m'a bien aidé. L'ambiance est comparable à celle de Malley", où la Suisse a joué pour la dernière fois en 2008 (succès contre la Belgique).


Sûr que l'ambiance va encore monter d'un cran samedi lors du double.


"J'étais un peu nerveux"

Ilham Vuilloud, l'ex-compagne de Wawrinka, et leur fille Alexia étaient également de la partie. [Peter Klaunzer - Keystone]
Ilham Vuilloud, l'ex-compagne de Wawrinka, et leur fille Alexia étaient également de la partie. [Peter Klaunzer - Keystone]

J'ai été très agressif, plus que d'habitude, et ça m'a coûté quelques erreurs. Je voulais vraiment imposer mon jeu sur une surface plus rapide que la moyenne. On peut y développer un jeu d'attaque avec beaucoup de réussite. J'ai pu aller souvent au filet.


"Tout est envisageable samedi"

Selon toute vraisemblance, la Suisse disputera samedi le double dans sa meilleure composition (Roger et Stan). "C'est effectivement le plan prévu", concède Federer. "Mais il faudra voir samedi comment on se sent. On est quand même assez fatigué après Roland Garros et Wimbledon", prévient le Bâlois.


"On va prendre la décision en équipe comme toujours et évaluer toutes les options. Bohli et Chiudinelli sont-ils prêts à jouer? Est-ce que je dois faire l'impasse comme en 2009 en Italie pour être frais le dimanche? Tout est envisageable", conclut le no3 mondial. Réponse samedi sur le coup de midi.


Berne, Stéphane Altyzer


Publié Modifié

Coupe Davis, Zone Europe/Afrique - 2e tour (08-10.07)

Suisse - Portugal 2-0
Wawrinka b. Gil 7-5 6-3 6-4
Federer b. Machado 5-7 6-3 6-4 6-2


Federer/ Gil/ SA dès 13h00
Wawrinka - Tavares

Federer - Gil DI dès 12h00
Wawrinka - Machado

Suisse: Roger Federer (ATP 3), Stanislas Wawrinka (ATP 15), Stéphane Bohli (ATP 150), Marco Chiudinelli (ATP 206). Capitaine: Severin Lüthi.

Portugal: Frederico Gil (ATP 90), Rui Machado (ATP 93), Joao Sousa (ATP 198), Leonardo Tavares (ATP 162 en double). Capitaine: Pedro Cordeiro.

Le vainqueur de cette rencontre disputera du 16 au 18 septembre un barrage pour accéder au groupe mondial.