Modifié

Federer se montre impitoyable contre "Nole"

Roger Federer a totalement éclipsé Djokovic. [Kirsty Wigglesworth - Keystone]
Roger Federer a totalement éclipsé Djokovic. [Kirsty Wigglesworth - Keystone]
Roger Federer avait une folle envie de retrouver Rafael Nadal en finale du Masters. En 1h19, il a écrasé Novak Djokovic en demi-finale à Londres (6-1 6-4). Cette énième partie entre les deux joueurs s'est déroulée à sens unique.

Le Masters de Londres tient sa finale "royale". Ce dimanche dès 17h30 (18h30 en Suisse), Roger Federer défiera Rafael Nadal au Dôme du millénaire pour la conquête d'un cinquième Masters. Il s'est qualifié en écrasant 6-1 6-4 Noval Djokovic.

Dépité, le Serbe a déclaré au terme de la rencontre: "Il a été au top dès le début du match. Il mérite sa victoire, il était le meilleur. Il ne m'a jamais donné le temps d'entrer dans le match. Au bout d'une demi-heure, il y avait déjà 6-1. C'est un des meilleurs tennis qu'il ait joué cette année."

Djokovic balayé dans la première manche

Si Rafael Nadal a senti souffler dans sa nuque le vent de la défaite contre Andy Murray, Roger Federer a signé une victoire sans appel, même s'il a été mené 3-0 au second set. Après un nouveau récital dans la première manche, le Bâlois perdait "bêtement" son service à 1-0. Il effaçait ce break au cinquième jeu pour reprendre totalement les commandes du match.

Federer aura l'avantage de la fraîcheur pour sa finale contre son meilleur ennemi. Rafael Nadal aura-t-il pleinement récupéré après son combat de 3h12' contre Andy Murray ? A trois reprises à deux points de la défaite dans le tie-break du troisième set, le numéro 1 mondial a abandonné beaucoup de forces face à l'Ecossais.

Roger Federer, en revanche, n'est jamais resté plus d'une heure et demie sur le court lors de ses quatre rencontres contre Ferrer, Murray, Soderling et Djokovic.

Le deuxième duel 2010 des deux meilleurs joueurs du monde

Le "Federer Express" est arrivé à l'heure. Sinon en avance. [Andy Rain - Keystone]
Le "Federer Express" est arrivé à l'heure. Sinon en avance. [Andy Rain - Keystone]

L'homme aux 16 titres du Grand Chelem et "Rafa" s'affronteront pour la seconde fois seulement cette année. En mai dernier, le Majoquin s'était imposé 6-4 7-6 en finale du Masters 1000 de Madrid. Le natif de Manacor mène 14-7 dans ses face à face contre le Bâlois.

Pour Roger Federer, qui a remporté à quatre reprises déjà le Masters, un succès dimanche lui permettrait de conclure une saison 2010 qui restera, avec notamment sa victoire à Melbourne ou son sacre à Bâle, une bonne année. Par la même occasion, un succès dans la capitale anglaise lui ferait rejoindre Pete Sampras et Ivan Lendl dans le livre d'or du tournoi. Ils sont en effet les deux seuls joueurs à avoir gagné cinq Masters.

"Qui ne voudrait pas jouer cette finale"

"C'est le meilleur Federer que j'aie vu en 2010 !" Novak Djokovic a tenu à rendre un vibrant hommage à son vainqueur. Le Serbe avait l'impression d'avoir rencontré un ouragan sur le court.

"Il n'a pratiquement rien raté. La balle semblait lui obéir. Il n'y avait pratiquement rien à faire ce soir contre lui", poursuivait Djokovic qui n'a pas voulu, toutefois, se risquer à émettre un pronostic pour la finale.

"Je ne sais pas si je joue mon meilleur tennis de l'année. Attendons la finale ! Le tournoi n'est pas terminé mais battre quatre top-ten sans perdre un set est une grande performance", remarque Roger Federer.

"Sa confiance est immense"

Le Bâlois affrontera dimanche Rafael Nadal pour la troisième fois seulement en indoor. Il a gagné les deux premiers matches à Shanghaï dans le cadre de ce Masters. "Rafa a gagné les trois derniers tournois du Grand Chelem. Sa confiance est immense. Le fait de m'affronter en indoor ne doit pas le gêner beaucoup. Je pense qu'il va tenter des choses dans cette finale. Il ne rencontre pas souvent des joueurs qui frappent le revers à une main. Pour ma part, je ne joue pas beaucoup de gauchers dans l'année. A nous de nous adapter à ce contexte pour livrer une grande finale !"

Roger Federer et Rafael Nadal s'affronteront pour la dix-huitième fois au stade d'une finale. A douze reprises, le titre est revenu au Majorquin. A Londres, Roger Federer possède une occasion en or d'inverser la tendance. Mais il mesure pleinement la difficulté de sa tâche. "En demi-finale, Rafa a démontré contre Murray combien il était fort sous la pression", souligne-t-il. Mais malgré l'ampleur du défi qui l'attend, Federer vivra un beau dimanche: "qui ne voudrait pas jouer cette finale contre Rafa ?". Pas lui en tout cas.

si/hdel

Publié Modifié

Masters de Londres, 1/2, (27.11)

R. Federer SUI/2 b. N. Djokovic SRB/3 6-1 6-4
R.Nadal ESP/1 b. Andy Murray GBR/5 7-6 3-6 6-3