Modifié

Une revanche à prendre pour Federer à Bâle

Le numéro 2 mondial prêt à conquérir un 65e titre. [Georgios Kefalas - Keystone]
Le numéro 2 mondial prêt à conquérir un 65e titre. [Georgios Kefalas - Keystone]
Privé l'an dernier d'un quatrième sacre aux Swiss Indoors de Bâle par Novak Djokovic, Roger Federer désire prendre sa revanche. Mais le Rhénan aura fort à faire pour s'imposer dans un tournoi au plateau très relevé avec notamment le Serbe tenant du titre.

Roger Federer s'attaque lundi à 18h à ses onzièmes Swiss Indoors. Battu l'an dernier en finale à Bâle par Novak Djokovic, l'enfant de la ville tentera de laver l'affront et de devenir le premier joueur à soulever un quatrième trophée dans la Halle St-Jacques.

"Je n'étais même pas au courant. Mais il est vrai que ce serait magnifique de devenir le premier à cumuler quatre titres", a commenté le no 2 mondial. "Toutefois, plus que tout, je veux profiter de jouer dans ma ville et disputer le plus de matches  possible", a ajouté Federer, qui après les Swiss Indoors s'alignera encore cette année à Paris-Bercy et au Masters de Londres.

Une opposition de qualité

Vainqueur devant son public de 2006 à 2008, Federer fera face à une opposition relevée, composée notamment de Djokovic (ATP 3), Tomas Berdych (ATP 6), Djokovic compte bien défendre son titre sur le territoire de Federer. [Georgios Kefalas - Keystone]Djokovic compte bien défendre son titre sur le territoire de Federer. [Georgios Kefalas - Keystone] Andy Roddick (ATP 9), Jürgen Melzer (ATP 12), Ivan Ljubicic (ATP 17) et John Isner (ATP 19). "Le plateau est une nouvelle fois prestigieux. Cela me réjouit car je préfère me frotter à des joueurs cotés", a noté le Bâlois. "On s'est beaucoup focalisé sur moi ces dernières années. Mais avec une telle affiche, le tournoi aurait aussi du succès sans moi", a-t-il estimé.

Pour Federer, qui a grandi à un jet de pierre du stade, les Swiss Indoors représenteront toujours un événement particulier. "Je connais tant de personnes qui travaillent pour ce tournoi", a-t-il relevé. Ancien ramasseur de balles de l'épreuve, il ne compte plus ses souvenirs. "Par exemple, ma première participation, lorsque j'avais reçu une wild-card et devais affronter Andre Agassi, me restera toujours en tête. La pression était grande, tant j'avais peur d'encaisser un 6-0 6-0", a raconté la Bâlois, qui avait perdu 6-3 6-2 contre l'Américain lors de cette édition 1998.

Chiudinelli risque gros

Ami d'enfance de Federer et partenaire d'entraînement ces derniers jours, Marco Chiudinelli (ATP 76) jouera aussi gros la semaine prochaine. Demi-finaliste l'an dernier (battu par Federer), l'autre Bâlois pourrait être bouté hors du top 100 au classement ATP en cas de défaite prématurée. Blessé au dos début octobre à Tokyo, Chiudinelli effectuera son come-back sur les courts, après des forfaits à Shanghaï, Moscou et St-Pétersbourg.

Troisième Suisse engagé, Stéphane Bohli (ATP 121) a reçu une invitation des organisateurs. En verve cet automne sur le circuit des Challengers, le Vaudois disputera ses troisièmes Swiss Indoors, après ses participations en 2008 (élimination au 2e tour) et 2009 (1er tour). Stanislas Wawrinka a boudé les Swiss Indoors cette année pour s'aligner la semaine prochaine à Valence.

si/lper

Publié Modifié

Isner franchit la barre des 1000 aces cette saison

John Isner (ATP 19) est devenu le cinquième joueur à dépasser la barre des 1000 aces dans une saison, lors de son quart de finale perdu contre Gaël Monfils (3-6 6-4 6-4) au tournoi de Montpellier. A l'issue de son match, le géant américain (2,06 m) totalisait 1011 aces, après en avoir infligé 12 au Français.

Isner rejoint dans ce Panthéon des serveurs le Croate Goran Ivanisevic, qui avait dépassé le palier en 1994, 1996 avec un total record de 1477 1997 et 1998. Un autre Croate, Ivo Karlovic, avait accompli la performance en 2007, tout comme les Américains Andy Roddick (2004) et Pete Sampras (1993). L'ATP n'a commencé à comptabiliser les aces qu'en 1991.