Modifié

Nadal: "Federer est meilleur que moi"

Le Majorquin reste humble malgré son année exceptionnelle. [Keystone]
Le Majorquin reste humble malgré son année exceptionnelle. [Keystone]
Vainqueur pour la première fois de l'US Open, Rafael Nadal s'est une nouvelle fois montré très courtois à l'encontre de Roger Federer. Le no1 mondial a expliqué que le Bâlois reste bien plus fort que lui!

"Les titres montrent que Roger Federer est bien meilleur que moi. C'est la vérité du moment et je pense que ça sera toujours le cas", a assuré l'Espagnol Rafael Nadal, qui a fait l'histoire en gagnant lundi l'US Open, le seul tournoi du Grand Chelem qui lui manquait.

- Quel est votre sentiment après ce premier succès à l'US Open?

RAFAEL NADAL: C'est fabuleux. Pour la première fois de ma carrière, j'ai réussi à faire un très très bon match dans ce tournoi et je l'ai fait au moment qui comptait le plus. C'est le tournoi le plus difficile pour moi, l'endroit où c'est le plus dur d'adapter mon jeu, par rapport aux balles, à la surface...

- Et le Grand Chelem en carrière? Vous êtes le plus jeune à le réaliser...

RAFAEL NADAL: C'est pour vous (les journalistes) que c'est important. Je n'ai que 24 ans, c'est un rêve de faire ce Grand Chelem mais c'était encore plus un rêve de gagner l'US Open. J'ai travaillé toute ma vie, même dans les moments difficiles, mais jamais je n'aurais imaginé que j'allais gagner les quatre tournois du Grand Chelem.

"Federer a toujours été un exemple pour moi"

- Que vous reste-t-il à accomplir pour vous convaincre que vous êtes meilleur que Roger Federer?

RAFAEL NADAL: Je ne pense pas que c'est le moment de parler de ça. Je suis encore loin de lui, Roger a beaucoup plus de titres que moi. Essayer de savoir si je suis meilleur ou moins bon que Roger, c'est stupide car les titres (16 en Grand Chelem pour Federer) montrent qu'il est bien meilleur que moi. C'est la vérité du moment et je pense que ça sera toujours le cas. Roger a toujours été un exemple pour moi. Il a progressé durant toute sa carrière et j'ai essayé de copier ça sur lui.

- Quel est votre objectif désormais, les 16 titres du Grand Chelem de Federer?

RAFAEL NADAL: C'est trop loin ça pour y penser... Mon objectif dans ma vie a toujours été le même: m'améliorer, être meilleur l'année d'après que l'année d'avant, même si cela ne veut pas dire que je vais gagner plus d'année en année. Mon objectif immédiat reste de gagner le Masters, c'est le dernier grand titre qui me manque. C'est le plus dur à gagner pour moi car il se joue en salle sur une surface très rapide. C'est un défi pour moi d'essayer de le gagner cette année. Je veux aussi finir cette saison bien mieux que je n'ai fini les dernières saisons.

- Que vous reste-t-il à améliorer dans votre jeu?

RAFAEL NADAL: Le plus important, ce sera d'essayer de continuer à servir aussi bien que dans ce tournoi. Si je peux reproduire ça, ça va être un changement dans ma carrière car si j'ai autant de points gratuits (sur son service) que j'ai eus durant ce tournoi, ça va me changer. Je pourrai jouer encore plus agressif et aussi avec plus de calme lors de mes jeux de retour. J'ai beaucoup progressé par rapport à l'an dernier mais ce n'est pas assez. Je ne suis pas parfait.

-------------------------------------------------------------------------

Avec ce nouveau titre pour Nadal, l'Espagne vit une année sportive historique. [Keystone]
Avec ce nouveau titre pour Nadal, l'Espagne vit une année sportive historique. [Keystone]
"Nadal entre dans l'Olympe"

La presse espagnole exultait mardi quelques heures après la victoire "historique" de Rafael Nadal en finale de l'US Open qui fait entrer le champion "dans l'Olympe" du tennis à 24 ans.

"Nadal parmi les légendes du tennis", célèbre en une le grand quotidien espagnol El Pais qui souligne que le joueur originaire des Baléares entre, avec cette victoire contre le Serbe Novak Djokovic, dans "le club fermé des professionnels ayant gagné les quatre grands tournois mondiaux". "Nadal entre dans l'Olympe", titre El Mundo qui souligne que le joueur, premier espagnol à aligner dans son palmarès les quatre tournois du Grand Chelem, ajoute son nom à une liste prestigieuse où le plus récent à figurer était jusqu'à présent le Suisse Roger Federer.

Pour le journal sportif Marca, Nadal est simplement le "meilleur de l'histoire" en étant le plus jeune joueur à remporter quatre Grands Chelems ce que nombre de champions prestigieux comme John McEnroe, Ivan Lendl, Jimmy Connors ou Boris Becker n'ont pas réussi.

Cette victoire vient aussi couronner une année de succès pour le sport espagnol avec en premier lieu la victoire de l'Espagne au Mondial de foot d'Afrique du Sud, souligne la presse. Après cette première étoile accrochée en juillet au maillot de la "Roja", puis la troisième victoire du cycliste Alberto Contador au Tour de France et le retour récent sur les podiums du pilote de F1 Fernando Alonso (vainqueur du Grand prix d'Italie sur Ferrari), c'est "l'âge d'or du sport espagnol" exulte Marca.

afp/alt

Publié Modifié

US Open, finale messieurs (13.09)

R.Nadal ESP/1 - N.Djokovic SRB/3 6-4 5-7 6-4 6-2

Classement ATP (14.09)

1. (1) R.Nadal ESP 12025
2. (3) N.Djokovic SRB 7145
3. (2) R.Federer SUI 6735
4. (4) A.Murray GBR 5035
5. (5) R.Soderling SWE 4910
6. (6) N.Davydenko RUS 4150
7. (7) T.Berdych CZE 3780
8. (8) F.Verdasco ESP 3330
9. (14) M.Youzhny RUS 3295
10. (12) D.Ferrer ESP 3200
...
20. (27) S.Wawrinka SUI 1860
72. (63) M.Chiudinelli SUI 717
131.(129) S.Bohli SUI 409
199.(200) M.Lammer SUI 250