Modifié

Retour gagnant du "prédateur rose" à Toronto

Roger Federer s'est imposé en 81 minutes face à Chela. [Reuters]
Roger Federer s'est imposé en 81 minutes face à Chela. [Reuters]
La tournée nord-américaine a bien commencé pour Roger Federer. De retour à la compétition depuis son élimination en quarts de finale à Wimbledon, le numéro 3 mondial s'est imposé au 2e tour à Toronto face à l'Argentin Juan Ignacio Chela (7-6 6-3).

Roger Federer n'avait plus disputé de match officiel depuis le 30 juin et son élimination face à Tomas Berdych en quarts de finale à Wimbledon. Plus d'un mois après, le Bâlois semble avoir digéré cette désillusion. Pour son premier tournoi en tant que no3 mondial depuis 2003, Federer a pris la mesure de l'Argentin Juan Ignacio Chela (7-6 9/7 6-3) au deuxième tour du Masters 1000 de Toronto. La tournée nord-américaine, au cours de laquelle il a de nombreux points à défendre s'il entend rester au contact de la première place mondiale, a donc bien commencé.

"J'ai livré un bon match, et pris les bonnes décisions. Ce fut une partie difficile. Mais je m'y attendais: après six semaines d'absence, j'affrontais un adversaire déjà habitué aux conditions de jeu après son 1er tour", relevait l'homme aux 16 titres du Grand Chelem. Accompagné de son nouvel entraîneur Paul Annacone, Federer a battu pour la cinquième fois en autant de duels l'Argentin Chela (ATP 50) et affrontera en huitièmes de finale le vainqueur de la rencontre opposant l'Espagnol Nicolas Almagro (ATP 16) au Français Michaël Llodra (ATP 35).

Federer fait tomber un nouveau record

Le coach de Federer Paul Annacone semble satisfait du jeu de son nouveau protégé. [Keystone]Le coach de Federer Paul Annacone semble satisfait du jeu de son nouveau protégé. [Keystone]Roger Federer aurait pu s'imposer plus aisément mardi puisqu'il mena 5-2 dans le premier set. "J'ai manqué trois opportunités de conclure cette manche", regrettait le Bâlois de 29 ans, qui concédait le break à 5-3 - sur la seule opportunité que s'offrait Juan Ignacio Chela à la relance -, manquait deux balles de set à 5-4 puis quatre autres dans un jeu décisif qu'il empochait sur un smash. La seconde manche était en revanche parfaitement maîtrisée par Federer, qui ne perdait que 2 points sur son engagement.

Vêtu d'un polo rose très tendance, le Bâlois qui a fêté ses 29 ans dimanche, a par la même occasion célébré un autre record. Avec 210 victoires dans des épreuves estampillées "Masters 1000", Roger a dépassé Agassi Agassi. "Je me sens fort. J'ai mis 6 à 10 jours pour me débarrasser de mes douleurs au dos et à la jambe droite, et la récupération après Wimbledon a été ardue. Mais j'ai passé d'excellentes vacances et ai effectué trois bonnes semaines de préparation", expliquait-il.

2380 points à défendre en un mois

Désigné tête de série no 3 "seulement" pour la première fois depuis le Masters 2003, Roger Federer assurait par ailleurs que ce rang constitue une motivation. "Je ne vais pas m'inquiéter outremesure tant que je ne suis pas 50e mondial. Cette 3e place me donne l'envie d'aller à nouveau de l'avant. Je suis certain que ce n'est qu'une question de temps", soulignait celui qui a passé 285 semaines au sommet de la hiérarchie mondiale.

Sevré de titre depuis son 16e sacre en Grand Chelem à Melbourne en janvier, Roger Federer joue gros dans cette tournée américaine. Le Bâlois pourrait voir le fossé le séparant de Rafael Nadal se creuser en cas de contre-performances répétées.

Roger Federer n'a certes pas beaucoup à perdre au Canada, où il avait été sorti en quart de finale l'an passé (à Montréal). La pression sera en revanche bien plus grande la semaine suivante à Cincinnati, où il aura un titre à défendre, puis à l'US Open où il avait atteint la finale en 2009. Il avait accumulé 2380 points l'an passé dans ces trois tournois, alors que Rafael Nadal avait conquis "seulement" 1260 points dans le même temps.

Wawrinka face au défi "Nadal"

Eliminé en double, Nadal a désormais le regard tourné vers Wawrinka. [Keystone]Eliminé en double, Nadal a désormais le regard tourné vers Wawrinka. [Keystone]Stanislas Wawrinka (ATP 24), éliminé la semaine passée à Washington par David Nalbandian dès le 2e tour, risque fort de connaître le même sort à Toronto. Le droitier de Saint-Barthélémy affrontera le no1 mondial, Rafael Nadal, exempté tout comme Roger Federer de 1er tour. Le Vaudois de 25 ans n'a jamais battu l'Espagnol en cinq confrontations sur le Circuit ATP.

Pour s'offrir le droit de se mesurer au gaucher de Majorque, le no2 helvétique n'a pas eu à trop forcer son talent face au "local" Frank Dancevic (ATP 417). Wawrinka n'a eu besoin que de 3 breaks et de 77 minutes pour dominer le joueur établi aux chutes du Niagara et qui bénéficiait d'une "wild card". Le Vaudois n'a dû effacer que trois balles de break et n'a concédé que quatre points au total lorsque sa première balle passait.

agences/bao

Publié Modifié

Masters 1000 de Toronto, 2e tour

R.Soderling SWE/5 b. E.Gulbis LET 4-6 6-4 6-4
T.Berdych CZE/7 b. S.Stakhovsky UKR 6-2 6-4
R.Federer SUI/3 b. JI.Chela ARG 7-6 6-3

Premier tour
S.Wawrinka SUI - F.Dancevic CAN/WC 6-1 6-4

Malade, Roddick doit renoncer

Andy Roddick, malade, a déclaré forfait au Masters 1000 de Toronto. L'Américain, tête de série numéro 8 à Toronto, sera remplacé dans le tableau par le Français Paul-Henri Mathieu (lucky loser), qui affrontera mercredi au deuxième tour le Taïwanais Lu Yen-Hsun. Le Chilien Fernando Gonzalez, blessé à un mollet, a également renoncé. L'Indien Somdev Devvarman le remplacera dans le tournoi.

Rafael Nadal et Novak Djokovic, associés en double au Masters 1000 de Toronto, ont été battus dès leur entrée en lice par une paire de jeunes Canadiens qui avaient bénéficié d'une wild card. Les deux meilleurs joueurs mondiaux en simple, associés pour la première fois, se sont inclinés 5-7 6-3 10-8 contre Vasek Pospisil et Milos Raonic, respectivement âgés de 20 et 19 ans. Selon l'ATP, les no1 et 2 mondiaux n'avaient jusqu'alors pas joué ensemble en double depuis que les Américains Jimmy Connors et Arthur Ashe s'étaient associés il y a 34 ans.