Modifié

Wawrinka en finale à Rome!

Une finale de Masters Series et Top-10 ATP. Bravo Stan. [Keystone]
Une finale de Masters Series et Top-10 ATP. Bravo Stan. [Keystone]
Blessé au dos, Andy Roddick a jeté l'éponge alors qu'il était mené 3-0 par Stanislas Wawrinka, en 1/2 du Masters Series de Rome. Le Vaudois affrontera Novak Djokovic.

Le rêve se poursuit pour Stanislas Wawrinka à Rome. Le Vaudois
disputera dimanche face à Novak Djokovic (ATP 3) sa première finale
dans un Masters Series, après avoir bénéficié de l'abandon d'Andy
Roddick (ATP 6) en demi-finale. Il fera son entrée dans le top 10
du classement technique ! «C'est un rêve qui se réalise», lâchait
Wawrinka, présent dans le top 100 depuis le 25 avril 2005. «C'est
une énorme satisfaction, et la confirmation que le travail effectué
à l'entraînement finit par payer», poursuivait le Vaudois, qui
gagnera quoi qu'il arrive 14 places à l'Entry System pour se
retrouver 10e.

En cas de titre, Wawrinka dépasserait même Richard Gasquet pour se
retrouver 9e ! «Cela démontre bien à quel point les choses peuvent
aller vite lorsque l'on brille dans de grands tournois»,
poursuivait-il. Petit clin d'oeil du destin, Roger Federer avait
également pris place dans le top 10 à l'issue du week-end de la
Pentecôte, après avoir enlevé le Masters Series de Hambourg !

Roddick se bloque le dos

L'abandon d'Andy Roddick, qui a renoncé après avoir commis une
double-faute sur le premier point du quatrième jeu, ne saurait
remettre en cause la remarquable performance de Stanislas Wawrinka.
Victime d'un spasme sur le 14e point du match après un faux
mouvement, l'Américain a concédé sa mise en jeu avant de se bloquer
le dos. Sur un jeu blanc qui plus est ! Wawrinka avait entamé à la
perfection son premier duel avec «A-Rod», qui avait déjà ressenti
des douleurs au dos vendredi soir.

«Stan» eut tout de même le temps de réussir quelques magnifiques
attaques de coup droit. Wawrinka a ainsi épinglé un troisième
ancien numéro un mondial à son tableau de chasse romain, après
Marat Safin et Juan Carlos Ferrero. Il disputera dimanche sa
sixième finale sur le front de l'ATP Tour, sa deuxième de l'année
après celle perdue à Doha face à Andy Murray. Le Vaudois est le
troisième Suisse à atteindre ce stade de la compétition dans un
Masters Series après Roger Federer, vainqueur de 14 trophées dans
cette catégorie, et Marc Rosset, qui avait subi la loi d'Andre
Agassi à Paris-Bercy en 1994 pour sa seule finale estampillée
Masters Series.

L'endroit où je rêve
de réussir, c'est Roland-Garros. Stanislas
Wawrinka
.

Quatrième Suisse dans le top 10

Vingt-quatrième du classement technique de l'ATP lundi dernier,
assuré d'intégrer le top 20 grâce à son succès fêté aux dépens de
James Blake (ATP 8) vendredi, Stanislas Wawrinka sera par ailleurs
le quatrième Suisse à prendre place dans le cercle fermé des dix
meilleurs mondiaux. Il rejoint Jakok Hlasek, Marc Rosset et, bien
sûr, l'actuel numéro un mondial Roger Federer.

«Je n'aurais pas pu imaginer cela avant le tournoi, a déclaré
Wawrinka. C'est agréable d'être dans le top 10 avec Roger. Etre en
finale d'un si gros tournoi, c'est génial.» Ce sera la première
fois de l'histoire que deux Suisses feront partie des dix meilleurs
joueurs de la planète. Et le droitier de St-Barthélémy, qui a fêté
ses 23 ans le 28 mars dernier, pourrait bien ne pas s'arrêter en si
bon chemin: il n'a que 45 points à défendre jusqu'au tournoi de
Stuttgart, où il s'était incliné en finale face à Rafael Nadal en
juillet 2007.

si/rou

Publié Modifié

Rome, demi-finales

N.Djokovic SRB/3 b. R.Stepanek CZE 6-0 1-0 w.o.

S.Wawrinka SUI b. A.Roddick USA/6 3-0 w.o.

.

Federer face à Nieminen ou Schüttler à Hambourg

Roger Federer devrait connaître une entrée en matière aisée dans le Masters Series de Hambourg, où il se mesurera au 2e tour à Jarkko Nieminen (ATP 25) ou Rainer Schüttler (ATP 89). Les choses sérieuses devraient débuter dès le 3e tour pour le tenant du titre.

Le numéro un mondial, qui a déjà triomphé à quatre reprises à Hambourg (2002, 2004, 2005 et 2007), affrontera sans doute en 8e de finale Igor Andreev (ATP 26), Robin Söderling (ATP 47) ou JoWilfried Tsonga (ATP 17). Il pourrait retrouver l'Espagnol David Ferrer (ATP 5) en quart de finale.

Présent dans la même moitié de tableau que le Bâlois, Stanislas Wawrinka devrait passer sans encombre le 1er tour où il retrouvera un qualifié. Il subira un test intéressant dès le 2e tour, face à Paul-Henri Mathieu (ATP 20) ou Nicolas Kiefer (ATP 43). Nikolay Davydenko (ATP 4) pourrait se dresser sur sa route en 8e de finale.

5-2 pour Djokovic

Novak Djokovic, qui retrouvera le premier rang de la Race lundi, s'est également imposé avant la limite samedi. Le Serbe de 21 ans menait 6-0 1-0 face au tombeur de Federer, Radek Stepanek (ATP 27), lorsque ce dernier renonçait en raison de nausées. Il n'avait pas non plus dû puiser dans ses réserves vendredi face à Nicolas Almagro (ATP 21), qui abandonna lui aussi après le premier jeu de la deuxième manche à cause d'une blessure au poignet droit.

Le champion de l'Open d'Australie a remporté cinq des sept duels qu'il a livrés face à Wawrinka dans les rangs professionnels, dont un cette année en quart de finale à Indian Wells (7-6 6-2) où il a conquis le titre.

Wawrinka a une double revanche à prendre face à «Nole»: il a décroché son seul trophée ATP en profitant de l'abandon du joueur de Belgrade en finale, sur la terre battue d'Umag (CRO) en 2006. Le champion junior de Roland-Garros 2003 se souvient sans doute également qu'il avait été battu en cinq sets à Genève dans le barrage de la Coupe Davis 2006, après que Djokovic a simulé une blessure pour casser son rythme.