Modifié

Federer: 1er titre en 2008

Federer gagne son premier titre sur abandon. [Keystone]
Federer gagne son premier titre sur abandon. [Keystone]
Roger Federer a "enfin" remporté son premier titre en 2008, le 54e de sa carrière. A Estoril, le Bâlois a profité de l'abandon du Russe Nikolay Davydenko.

Le Russe a jeté l'éponge alors qu'il menait 2-1 service à suivre
dans le deuxième set. Il avait toutefois perdu la première manche
7-5 au jeu décisif malgré deux balles de set dans sa raquette.
Soigné après le premier set, Nikolay Davydenko a payé au prix fort
les efforts qu'il a consentis ces dernières semaines. Le Russe a
gagné le tournoi de Miami avant de disputer le week-end dernier le
quart de finale de Coupe Davis contre la République tchèque à
Moscou.

Davydenko blessé à la jambe

Après la perte du premier set, il ne voyait plus aucune issue
pour lui dans cette finale malgré le break - le seul de la partie -
qu'il a réussi lors du premier jeu de la seconde manche. "J'ai une
petite blessure à la jambe gauche. Je ne pouvais pas terminer ce
match, avançait le Russe. Je suis désolé".

Roger Federer aurait bien sûr préféré conclure d'une autre
manière. L'abandon de Davydenko ne lui a pas permis de gagner "le"
match référence qui lui aurait permis d'aborder le Masters-Series
de Monte-Carlo en pleine confiance. Dans la Principauté, le Bâlois
affrontera mercredi le vainqueur de la rencontre qui doit opposer
le Français Gilles Simon (ATP 33) au qualifié espagnol Ruben
Ramirez Hidalgo (ATP 133).

"Vous ne voulez jamais gagner un tournoi de cette manière. Mais
parfois, les choses se passent ainsi, expliquait pour sa part Roger
Federer. Il s'agit toutefois d'une "première" pour moi dans une
finale. Remporter un titre reste toutefois un moment particulier.
Surtout quand il s'agit du premier de l'année".

Quatrième à la Race

Avec cette victoire à Estoril où l'opposition n'était pas
vraiment relevée, Roger Federer a inscrit 40 points à la Race. Il
occupe désormais la quatrième place de ce classement qui ne tient
compte que des résultats obtenus depuis le début de l'année. Il
accuse 131 points de retard sur Novak Djokovic et 49 sur Rafael
Nadal. On rappellera que le vainqueur de Monte-Carlo empochera 100
points.

"Je suis extrêmement confiant pour Monte-Carlo", lâche le Bâlois
qui fut finaliste devant Rafael Nadal lors des deux dernières
éditions du tournoi de la Principauté. A Monte-Carlo, qu'il a
rejoint dès dimanche soir en avion privé de Lisbonne, Roger Federer
devra toutefois évoluer dans un autre registre qu'à Estoril.

Dimanche, Davydenko aurait pu passer l'épaule dans la première
manche avec deux balles de set, l'une à 5-4 et l'autre à 6-5. A
Monte-Carlo où l'attend sa "bête noire" David Nalbandian en quart
de finale, il aura tout intérêt à serrer davantage sa garde. Mais
ce premier titre de l'année, qui peut constituer une sorte de
déclic, et la conviction d'avoir engagé en la personne de José
Higueras le "bon" coach lui redonneront peut-être toute sa
sérénité.

si/tai

Publié Modifié

ATP Estoril (370'000 euros)

Finale

R.Federer SUI/1 b. N.Davydenko RUS/2 7-6 1-2 w.o.

Pete Sampras donne 3 ans à Roger Federer

Pete Sampras estime dans l'hebdomadaire The Sunday Telegraph que Roger Federer a encore au maximum trois ans devant lui pour remporter Roland-Garros. Le tournoi parisien est la seule levée du Grand Chelem manquant au palmarès du Bâlois.

L'actuel numéro un mondial s'est hissé en finale lors des deux dernières éditions, s'inclinant à chaque fois face à son dauphin au classement mondial Rafael Nadal. Sampras, qui lui-même ne s'est jamais imposé sur la terre battue parisienne en dépit d'un palmarès riche de 14 titres du Grand Chelem, demeure cependant convaincu que Federer a encore ses chances.

«Il n'a plus que deux ou trois ans pour réaliser son rêve», a affirmé Sampras à l'hebdomadaire britannique. «Il a le jeu pour y parvenir. Il a grandi au contact de la terre battue et il est plus percutant sur cette surface que je ne l'ai jamais été. Mais quand il aura 29 ou 30 ans, Djokovic et Nadal atteindront leur meilleur niveau et cela deviendra un peu difficile», a poursuivi Sampras (36 ans), dont le meilleur résultat en 13 participations à Roland- Garros fut une demi-finale disputée en 1996. Le Californien estime par ailleurs que les surprenantes défaites connues cette année par Federer «ne pouvaient que lui faire du bien».