Modifié

Un nouveau coach pour Federer

Federer espère retrouver toutes ses sensations au Portugal. [Reuters]
Federer espère retrouver toutes ses sensations au Portugal. [Reuters]
Pour son premier match de la saison sur terre battue, Roger Federer affrontera le Belge Olivier Rochus à Estoril. Il sera accompagné d'un nouveau coach, José Higueras.

Federer, qui était accompagné par le capitaine de l'équipe de
Suisse de Coupe Davis Severin Lüthi à Melbourne, Dubaï et Indian
Wells cette année, n'a plus de coach attitré depuis sa rupture avec
Tony Roche en mai dernier. Diminué par une mononucléose en début de
saison, il n'a pas encore disputé la moindre finale sur le Circuit
en 2008.

Son association avec José Higueras est prévue, selon son
préparateur physique Pierre Paganini, jusqu'au terme de la saison
sur la terre ocre à Roland-Garros. Severin Lüthi devrait rejoindre
les deux hommes à Estoril après le match de Coupe Davis disputé par
la Suisse en Biélorussie.

Un maître de la terre

Vainqueur de quinze titres sur l'ATP Tour, qualifié deux fois
consécutivement pour le Masters (1983 et 1984), José Higueras (55
ans) s'est hissé à deux reprises en demi-finales des Internationaux
de France (1982, 1983). Le meilleur classement ATP du natif de
Grenade fut un 6e rang, atteint en juin 1983. Roger Federer met
donc tous les atouts de son côté au moment d'aborder la saison sur
terre battue.

En tant qu'entraîneur, Higueras a notamment mené Michael Chang,
alors âgé de 17 ans, au titre de Roland-Garros en 1989. C'est
également lui qui s'occupait de Jim Courier lorsque ce dernier
s'adjugeait deux fois consécutivement le French Open (1991, 1992).
Il a en outre conseillé Sergi Bruguera, Carlos Moya, Todd Martin,
Guillermo Coria ou Pete Sampras, et possède sa propre académie de
tennis à Palm Springs en Californie.

5-0 face à Rochus

A Estoril, Federer disputera sa première compétition sur terre
battue non estampillée «Masters Series» ou «Grand Chelem» depuis
l'Open de Gstaad en 2004. Ses principaux contradicteurs devraient
être Jarkko Nieminen et Nikolay Davydenko, deux joueurs qu'il
pourrait retrouver successivement en demi-finale et en
finale.

Le Bâlois a affronté Olivier Rochus à cinq reprises, pour autant
de succès. Son dernier duel face au petit belge (1m67) remonte à
juin 2006. Sur le gazon de Halle, il s'était miraculeusement imposé
6-7 7-6 7-6 après avoir sauvé quatre balles de match. Tous deux nés
en 1981, Federer et Rochus avaient remporté ensemble Wimbledon en
double chez les juniors en 1998.

si/tou

Publié Modifié

Estoril, 1/16

R.Federer SUI/1 - O.Rochus BEL

O.Patience FRA - V.Hanescu ROM

Qualif. - Qualif.

F.Gil POR/WC - N.Mahut FRA/6

J.Nieminen FIN/4 - D.Gremelmayr GER

F.Mayer GER - T.Gabashvili RUS

J.Vanek CZE - P.Petzschner GER

G.Elias POR/WC - M.Berrer GER/8

G.Simon FRA/5 - R.Karanusic CRO

F.Cipolla ITA - E.Roger-Vass. FRA

Qualif. - F.Serra FRA

R.Machado POR/WC - I.Karlovic CRO/3

M.Gicquel FRA/7 - B.Pashanski SRB

T.Ascione FRA - Qualif.

I.Minar CZE - M.Vassallo A. ARG

J.Melzer AUT - N.Davydenko RUS/2