Modifié

Ca casse pour Wawrinka à Rome, Federer facile

Wawrinka ne rééditera pas son exploit de l'année passée. [Reuters]
Wawrinka ne rééditera pas son exploit de l'année passée. [Reuters]
Stanislas Wawrinka, finaliste l'an passé, s'est incliné dès les huitièmes de finale du tournoi de Rome face à Juan Martin Del Potro après presque trois heures de jeu. Roger Federer n'a fait qu'une bouchée de Radek Stepanek.

Roger Federer (ATP 2) sera le seul Suisse en lice vendredi lors
des quarts de finale des Internationaux d'Italie. Le Bâlois s'est
imposé 6-4 6-1 devant Radek Stepanek (19) alors que Stanislas
Wawrinka (12) a été battu par Juan-Martin del Potro (5).

Un début de match difficile

Finaliste l'an dernier, le Vaudois s'est incliné 6-2 6-7 6-3
après un long combat de 2h51'. Une fois encore, Wawrinka a payé un
lourd tribut à un début de match catastrophique. Il a, en effet,
perdu les quatre premiers jeux avant de faire jeu égal avec
l'Argentin.

Après avoir été mené 6-2 4-2 et avoir été à deux points de la
défaite dans le jeu décisif de la deuxième manche, Stanislas
Wawrinka a finalement lâché prise à 3-2 dans le dernier set en
cédant son engagement. A 5-3 15-40, il a laissé passer deux balles
de break qui lui auraient permis de revenir une seconde fois dans
le match.

"Un mauvais jour"

«J'étais dans un mauvais jour, avouait Stan. Une
qualification pour les huitièmes de finale à Rome ne peut pas être
considéré comme un bon résultat»
. Après sa demi-finale à
Monte-Carlo, le Vaudois espérait bien tenir les premiers rôles tant
à Barcelone qu'à Rome, où il n'aura finalement pas, dans ces deux
tournois, passé le cap du troisième tour.

Le 11 mai, Wawrinka perdra les points ATP qui avaient récompensé
sa finale de l'an dernier à Rome. Il se doit donc de réussir une
«perf» dans deux semaines à Madrid pour assurer une place parmi les
seize premières têtes de série à Roland-Garros.

Federer prend sa revanche

Federer a pris sa revanche sur Stepanek qui l'avait battu au Foro italico l'an passé. Roger Federer
a signé, pour sa part, une victoire expéditive. Le n°2 mondial a
pris une éclatante revanche sur Stepanek qui l'avait battu l'an
dernier en quart de finale de ce même tournoi. La seule alerte pour
Federer est venue de la perte de son service à 5-3 au premier set.
Mais à 5-4, il reprenait ses distances en signant un break qui a
fait basculer la rencontre de son côté.

«La clé était la discipline, expliquait Federer. Face
à lui, il s'agit de conserver une concentration extrême. L'an
dernier, je n'avait pas les mêmes assurances sur le court. Les
conditions de jeu étaient il est vrai plus lentes aujourd'hui. Il
m'était plus aisé de lire son service»
. Le Bâlois a très vite
repris la main face à Stepanek. Avant de le retrouver jeudi à Rome,
il l'avait tout de même battu trois reprises entre septembre et
novembre derniers, à New York, à Madrid et à Shanghaï, sans perdre
le moindre set.

si/mor

Publié Modifié

Federer face au surprenant Zverev en quarts

Vendredi, Roger Federer rencontrera l'invité surprise de ces quarts de finale, Mischa Zverev (ATP 76). Issu des qualifications, le gaucher allemand a provoqué la surprise en s'imposant trés aisément, 6-4 6-1, devant le «Mousquetaire» Gilles Simon (7). Il se réjouit d'affronter un joueur qu'il considère comme son modèle. Pour être à l'abri de toute mauvaise surprise, Federer aura tout de même intérêt à mieux servir que face à Stepanek. Il ne fut, en effet, crédité que de 43% de réussite sur ses premières balles.

ATP Rome, 1/8

R.Nadal ESP/1 b. R.Soderling SWE 6-1 6-0
F.Verdasco ESP/6 b. R.Gasquet FRA 7-5 6-4
J.Monaco ARG/Q b. M.Cilic CRO/15 6-4 6-4
F.Gonzalez CHI/12 b. J.Melzer AUT 3-6 6-3 7-5
JM.Del Potro ARG/5 b. S.Wawrinka SUI/10 6-2 6-7 6-3
N.Djokovic SRB/3 b. T.Robredo ESP/13 6-1 6-1
M.Zverev GER/Q b. G.Simon FRA/8 6-4 6-1
R.Federer SUI/2 b. R.Stepanek CZE/16 6-4 6-1