Modifié

Une victoire tranquille pour Federer

Roger Federer a pu "s'économiser" face à Xavier Malisse. [Andrew Brownbill  - Keystone]
Roger Federer a pu "s'économiser" face à Xavier Malisse. [Andrew Brownbill - Keystone]
Roger Federer n'a pas eu à forcer son talent pour venir à bout du Belge Xavier Malisse en seizièmes de finale de l'Open d'Australie. Deux jours après son marathon face à Gilles Simon, le Bâlois s'est imposé 6-3 6-3 6-1. Il affrontera Tommy Robredo dimanche.

Roger Federer a repris son rythme de croisière. Moins de quarante-huit heures après avoir été poussé dans ses derniers retranchements par Gilles Simon, le Bâlois a goûté à nouveau à son pain quotidien: une victoire en trois sets en moins de deux heures.

Il s'est imposé 6-3 6-3 6-1 contre Xavier Malisse (ATP 45). Face au Belge dont il mesure depuis plus de quinze ans le potentiel réel, le Bâlois a annoncé d'entrée la couleur en gagnant les quatre premiers jeux du match. Au deuxième set, il a été mené 3-1 avant de remporter... dix jeux à la suite.

Xavier Malisse a logiquement concédé une huitième défaite de rang face au no 2 mondial. Il ne l'a plus battu depuis cette incroyable rencontre de Coupe Davis sur la terre battue de Bruxelles en... juillet 1999. Elle avait scellé l'élimination de la Suisse dans un quart de finale qui n'aurait jamais dû lui échapper.

Malisse pris à la gorge

Roger Federer [Joe Castro - Keystone]Roger Federer [Joe Castro - Keystone]"Je me suis battu. Mais il n'y a rien à faire, avouait le Belge. C'est la première fois que je jouais sur la Rod Laver Arena. J'ai eu besoin d'un certain temps pour prendre mes marques contre Roger qui était en revanche dans son "jardin". Il y avait 4-0 après 10 minutes... Contre lui, cela va tellement vite. On est toujours sur la défensive".

Roger Federer admettait que le fait de jouer tous ses matches sur la Rod Laver Arena l'avantage face à des joueurs comme Malisse. "Le recul est différent par rapport aux autres courts", précise-t-il. Cet avantage, le Bâlois cherche, comme Rafael Nadal d'ailleurs, à l'exploiter pleinement en attaquant ses rencontres le pied au plancher.

Robredo au menu du Bâlois dimanche

Dimanche en huitième de finale face à Tommy Robredo (ATP 52), Roger Federer cherchera aussi le k.o. d'entrée. Il devrait y parvenir face à un adversaire dont il affectionne particulièrement le jeu. Federer mène, en effet, 9-0 dans ses face-à-face avec le Catalan avec 21 sets gagnés sur 23.

Malgré toute sa bravoure, on voit mal comment Robredo pourrait inverser la tendance à Melbourne Park. "Mais attention, rencontrer un Espagnol dans un match au meilleur des cinq sets peut être dangereux", prévient Roger Federer. Sans doute pour conférer à cette rencontre un petit d'intérêt.

si/alt

Publié Modifié

Open d'Australie, 1/16 - bas du tableau

T.Berdych CZE/6 b. R.Gasquet FRA/28 6-2 7-6 6-2
K.Nishikori JPN - F.Verdasco ESP/9
N.Almagro ESP/14 b. I.Ljubicic CRO/17 6-4 7-6 6-3
N.Djokovic SRB/3 b. V.Troicki SRB/29 6-2 w.o.
A.Roddick USA/8 b. R.Haase NED 2-6 7-6 6-2 6-2
S.Wawrinka SUI/19 - G.Monfils FRA/12
T.Robredo ESP b. S.Stakhovsky UKR 5-7 6-2 6-4 6-2
R.Federer SUI/2 b. X.Malisse BEL 6-3 6-3 6-1