Modifié

"Speedy" Nadal, "marathonman" Nalbandian

Rafael Nadal ne peut que consoler son malheureux adversaire. [Mark Baker - Keystone]
Rafael Nadal ne peut que consoler son malheureux adversaire. [Mark Baker - Keystone]
Rafael Nadal n'a pas dû puiser dans ses réserves pour franchir le premier tour de l'Open d'Australie. Le no1 n'est resté que 47 minutes sur le court. Tout le contraire de David Nalbandian qui a bataillé près de 5h pour battre Lleyton Hewitt.

Rafael Nadal s'est qualifié mardi pour le 2e tour de l'Open d'Australie en 47 minutes seulement, le temps d'infliger 6-0, 5-0 au Brésilien Marcos Daniel qui, touché à un genou, a finalement abandonné. Le no1 mondial a ainsi conservé toute ses forces pour son prochain match, face à  ou à l'Américain Ryan Sweeting, issu des qualifications.

Si les spectateurs de la Rod Laver Arena s'attendaient à une facile mise à mort du Brésilien, 93e joueur mondial, la fête a rapidement été gâchée par sa blessure. Daniel, 32 ans, dont le principal fait d'arme en Grand Chelem est un 2e tour à Roland-Garros en 2008, a vite cédé la première manche, en 19 minutes. Les jeux ont défilé à toute vitesse alors que le Majorquin ne concédait que quatre points à son adversaire.

Le Brésilien faisait un petit baroud d'honneur au début de la deuxième manche, se procurant quatre balles de break. Il échouait cependant à les convertir et sollicitait des soins juste après. Boitant, pratiquement immobile sur la ligne de fond, il devait finalement se résoudre à quitter le court,  à peine une heure après y être entré, échauffement inclus,  sans avoir réussi un seul coup gagnant.

Les favoris plutôt expéditifs

Juan Carlo Del Potro a retrouvé toute sa verve sur les courts.  [Shuji Kajiyama - Keystone]Juan Carlo Del Potro a retrouvé toute sa verve sur les courts. [Shuji Kajiyama - Keystone]Le concours de vitesse étant lancé, le Britannique Andy Murray a tenu à imiter en tous points son rival. Le no5 mondial était bien parti face à Karol Beck, mais à 6-3, 6-1, 4-2, le Slovaque jetait l'éponge en raison d'une épaule douloureuse, après 1 h 42 de jeu. L'Ecossais se fera les dents à son prochain match sur l'Ukrainien Illya Marchenko, 79e mondial.

Dans la foulée, le no4 mondial Robin Soderling a répondu à l'appel en balayant l'Italien Potito Starace 6-4, 6-2, 6-2 en 1 h 34 min de jeu. Il aura dans la viseur le Luxembourgeois Gilles Muller au 2e tour. Jurgen Melzer, no11 mondial, Marin Cilic, no15, et John Isner, no20, ont tous rempli le cahier des charges de la journée: 3 sets secs et moins de deux heures sur le court. Mikhail Youzhny (N.10) a légèrement failli à sa mission en ne se débarrassant du Turc Marsel Ilhan qu'après 2 h 11 min, la faute à un jeu décisif intempestif au dernier set.

Au regard de ces performances, celle de David Ferrer, no7 mondial, ferait presque tache, puisqu'il a mis quatre sets pour vaincre le Finlandais Jarkko Nieminen 6-4, 6-3, 1-6, 6-2.

L'Argentin Juan Martin del Potro, ancien no4 mondial tombé au 236e rang, s'est rappelé au bon souvenir du circuit après une année noire marquée par une blessure à un poignet. Le vainqueur de l'US Open 2010 est venu à bout de l'Israélien Dudi Sela 7-6 (15/13), 6-4, 6-4.

Nalbandian vainqueur du match du jour

Lleyton Hewitt (ATP 54) ne rugira pas cette quinzaine à Melbourne. Il a été sorti au premier tour par David Nalbandian (no 27) malgré deux balles de match dans sa raquette. L'Argentin a gagné 9-7 au cinquième set après un marathon de 4h48. A 6-5 pour Hewitt, il a sauvé deux balles de match en forçant sa nature pour gagner le point au filet.

David Nalbandian s'impose après près de 5h de jeu. [Mark Baker - Keystone]David Nalbandian s'impose après près de 5h de jeu. [Mark Baker - Keystone]Malgré un début de crampes, le joueur de Cordoba, beaucoup plus créatif sur le court que son adversaire, a pu chercher un dernier break pour rafler la mise. Finaliste malheureux à Melbourne en 2005 face à Marat Safin, Lleyton Hewitt rêvait d'un dernier baroud. Victorieux samedi de l'exhibition de Kooyong, le protégé de Tony Roche a perdu un match qu'il n'aurait jamais dû perdre. Avant les deux balles de match, il avait, en effet, mené deux sets à un et 3-1 0-40 sur le service de Nalbandian. Comment a-t-il peut laisser filer la victoire ?

Tsonga comme Monfils

Comme Gaël Monfils la veille, Jo-Wilfried Tsonga (no13) est revenu de nulle part. Mené deux sets à rien par l'Allemand Philipp Petzschner (ATP 57), le Français s'est imposé finalement 6-4 dans la dernière manche. C'est la première fois de sa carrière que Tsonga signe un tel retour. Face à un joueur doué mais bien inconstant, le Français n'a pas vraiment rassuré son clan.

Il aura toutes les peines du monde à réussir le même parcours que l'an dernier avec cette place de demi-finaliste contre Roger Federer. Au deuxième tour, Tsonga et son adversaire Andreas Seppi (ATP 51) auront des choses à se raconter. L'Italien, lui aussi, est revenu de deux sets à rien dans son premier tour contre Arnaud Clément (ATP 113) !

 

"Je suis vraiment désolé pour lui"

Rafael Nadal: "C'est un type (Daniel) très sympa, je suis vraiment désolé pour lui. Je lui souhaite de se rétablir très vite. Rafael Nadal en veut pour cette première levée du Grand Chelem.   [Barbara Walton - Keystone]Rafael Nadal en veut pour cette première levée du Grand Chelem. [Barbara Walton - Keystone]J'espère que ce n'est rien d'important. Je pense qu'il a commencé le match en étant blessé. Il n'a pas voulu déclarer forfait, cela dit beaucoup de chose sur lui car tout le monde n'est pas capable de faire cela. C'est difficile de dire si j'ai bien ou mal joué. Je pense que ça allait. Le service aurait pu être un peu meilleur."

Marcos Daniel: "Je m'entraînais il y a deux jours quand j'ai fait un mauvais mouvement. J'ai ressenti une douleur très forte au genou. e sentais vraiment mal aujourd'hui. Je savais que cela allait être très difficile. Maintenant je vais passer une IRM (imagerie par résonnance magnétique). Et si vous n'êtes pas à 100% de vos moyens, contre ce genre de joueur, cela devient vraiment impossible. Jouer sur le court central, c'était le pire pour moi. Je voulais essayer quelque chose. Je sais que je peux jouer 10 fois mieux que cela."

Juan Martin Del Potro (vainqueur de l'Israélien Dudi Sela): "Ca me fait du bien d'être là, avec ces joueurs, dans ce tournoi, et bien sûr de jouer un Grand Chelem. J'ai revu tous les joueurs, surtout ceux du Top 10. Ils m'ont soutenu quand ça n'allait vraiment pas. Et maintenant, je peux les remercier en face. Je me sens de nouveau en bonne forme. Il me faut encore du temps pour mieux jouer. Avec de l'entraînement et en me concentrant bien à chaque fois, ça va revenir. Je sais quel chemin il faut parcourir pour atteindre de nouveau un bon classement. Cela va être une longue route."

Andy Murray (vainqueur sur abandon du Slovaque Karol Beck, visiblement touché à une épaule): "Je ne sais pas exactement à quel moment il s'est blessé. Il servait plutôt bien jusqu'à la fin du deuxième set. Je pense que c'était plutôt un bon match. J'ai bien commencé. Evidemment, j'aurais préféré gagner ce match sans que mon adversaire se blesse. Mais cela arrive assez souvent. Je ne pense pas que cela va affecter mon prochain tour. Il faut passer à autre chose et se préparer pour la suite."

Robin Soderling (vainqueur de l'Italien Potito Starace): "Gagner en trois sets secs, c'est un très bon départ. J'ai dû un peu batailler au premier set. Mais après j'ai joué de mieux en mieux et sur la fin, je jouais même plutôt bien. J'ai eu peu de réussite ici dans le passé. C'est pour cela que le plus important est de se concentrer sur un match après l'autre."

agences/ag

Publié Modifié

Open d'Australie, messieurs, 1/64

Haut du tableau
R.Nadal ESP/1 b. M.Daniel BRA 6-0 5-0 w.o.
R.Sweeting USA/Q b. D.Gimeno-T. ESP 6-4 6-4 6-1
B.Tomic AUS/WC b. J.Chardy FRA 6-3 6-2 7-6
F.Lopez ESP/31 b. A.Falla COL 6-3 7-6 6-3
J.Isner USA/20 b. F.Serra FRA 6-3 7-6 6-3
R.Stepanek CZE b. D.Gremelmayr GER/Q 6-3 6-2 6-3
S.Giraldo COL b. R.Machado POR 6-4 6-3 5-7 6-1
M.Cilic CRO/15 b. D.Young USA/Q 6-3 6-2 6-1
M.Youzhny RUS/10 b. M.Ilhan TUR 6-2 6-3 7-6
B.Kavcic SLO/Q b. K.Anderson RSA 2-6 6-4 7-6 7-6
M.Raonic CAN/Q b. B.Phau GER 7-6 6-3 7-6
M.Llodra FRA/22 b. JI.Chela ARG 6-3 3-6 6-2 6-4
D.Nalbandian ARG/27 b. L.Hewitt AUS 3-6 6-4 3-6 7-6 9-7
R.Berankis LIT b. M.Matosevic AUS/WC 6-4 6-2 7-5
M.Russell USA b. M.Ebden AUS/WC 6-3 6-2 5-7 7-6
D.Ferrer ESP/7 b. J.Nieminen FIN 6-4 6-3 1-6 6-2
R.Soderling SWE/4 b. P.Starace ITA 6-4 6-2 6-2
G.Muller LUX/Q b. S.Stadler GER/Q 6-3 7-6 6-4
J.Hernych CZE/Q b. D.Istomin UZB 6-3 6-4 3-6 6-2
T.Bellucci BRA/30 b. R.Mello BRA 7-5 7-5 4-6 3-6 6-3
B.Becker GER b. E.Gulbis LET/24 7-6 6-2 6-4
A.Dolgopolov UKR b. M.Kukushkin KAZ 6-3 6-2 6-4
A.Seppi ITA b. A.Clément FRA 3-6 2-6 7-5 6-3 6-2
JW.Tsonga FRA/13 b. P.Petzschner GER 4-6 2-6 6-2 6-3 6-4
J.Melzer AUT/11 b. V.Millot FRA/Q 6-2 6-4 6-2
P.Riba ESP b. C.Ball AUS/WC 1-6 7-6 6-2 2-6 6-4
JM.Del Potro ARG b. D.Sela ISR 7-6 6-4 6-4
M.Baghdatis CYP/21 b. G.Zemlja SLO/Q 3-6 7-5 6-1 4-6 6-2
G.Garcia-Lop. ESP/32 b. M.Berrer GER 6-4 6-4 3-6 6-3
E.Schwank ARG b. L.Mayer ARG 6-2 6-0 6-4
I.Marchenko UKR b. R.Ramirez H. ESP 6-3 6-4 6-1
A.Murray GBR/5 b. K.Beck SVK 6-3 6-1 4-2 w.o.

Federer en "night session"

Roger Federer et Stanislas Wawrinka sont les seuls rescapés dans le camp suisse. Le no2 mondial jouera son deuxième tour contre Gilles Simon lors de la "night session" de mercredi (11h00 en Suisse/sur tsr2 et tsrsport.ch). Quant au Vaudois, il affrontera le Bulgare Grigor Dimitrov en fin d'après-midi (environ 06h00 en Suisse).