Modifié

Wawrinka: "je peux aller très loin"

Wawrinka est en pleine forme en ce début d'année. [Nathan G. - Keystone]
Wawrinka est en pleine forme en ce début d'année. [Nathan G. - Keystone]
Stanislas Wawrinka (ATP 19) tient la grande forme, malgré son divorce. Le Vaudois, lauréat du tournoi de Chennai la semaine passée, peut nourrir des ambitions légitimes à l'Open d'Australie.

"Je me sens capable d'aller très loin à Melbourne!" Après la conquête du titre à Chennai lors de la semaine la plus mouvementée de sa vie, Stanislas Wawrinka peur nourrir des ambitions légitimes.

"Je sais toutefois que cela va être très dur. Que l'on n'est jamais à l'abri d'une surprise, poursuit Stanislas Wawrinka. Mais je suis en confiance. Mon jeu est en place et physiquement je suis prêt".

En Inde, le Vaudois a gagné le troisième titre de sa carrière, son premier sur une surface rapide, alors qu'il n'avait pas vraiment toute la tête au tennis. Il a pris de plein fouet la tempête médiatique suscitée par l'annonce de sa séparation d'avec sa femme. S'il refuse d'évoquer le sujet, il avoue son étonnement face au déchaînement médiatique dont cette affaire a été l'objet.

"A Chennai, je me suis battu au début. Je me suis beaucoup accroché. Et j'ai fini par retrouver mon tennis sur les derniers matches, explique Stanislas Wawrinka. J'étais parti en Inde avec l'idée de beaucoup m'entraîner, dans la mesure où ma préparation a été altérée en décembre par des douleurs au dos et à la nuque. Gagner le titre dans un tel contexte signifie beaucoup".

Après le quart de finale à l'US Open, cette victoire a validé le travail effectué depuis six mois aux côtés de son nouveau coach Peter Lundgren. "Nous continuons à mettre l'accent sur le service et le coup droit, explique-t-il. Le but est d'être plus agressif dans le jeu". Une évolution qui doit lui permettre, espère-t-il, de "s'approcher du top-ten. Le niveau de jeu est très élevé parmi les vingt meilleurs mondiaux, souligne-t-il. Nous sommes tous capables d'entrer dans les dix".

Fidèle à la Coupe Davis

Ce retour au sein du top-ten -il y avait figuré pendant 22 semaines en 2008- ne sera, heureusement, pas son seul objectif de l'année. "Je ferai tout pour que la Suisse retrouve sa place dans le Groupe mondial de la Coupe Davis, affirme-t-il. J'ai toujours répondu présent en Coupe Davis. Je ne vois pas pourquoi je ne la jouerais pas cette année!".

si/tai

Publié Modifié

Open d'Australie, les Suisses

Messieurs, 1/64
R.Federer SUI/2 - L.Lacko SVK
S.Wawrinka SUI/19 - T.Gabashvili RUS

Dames, 1/64
T.Bacsinszky SUI - M.Niculescu ROM
P.Schnyder SUI - Qualifiée

Qualifications, 1er tour
Messieurs
A.Bogomolov USA b. M.Chiudinelli SUI/5 4-6 6-3 6-1
T.Alves BRA b. M.Lammer SUI 6-3 7-5

Dames
S.Voegele SUI/15 - L.Tsurenko UKR VE