Modifié

Coupe Davis: le nouveau format adopté

La réforme de la Coupe Davis divise dans le milieu du tennis. [Yoan Valat - EPA/Keystone]
La réforme de la Coupe Davis divise dans le milieu du tennis. [Yoan Valat - EPA/Keystone]
Petite révolution dans le monde du tennis. Sous l'impulsion de l'ITF et de Gerard Piqué, la Coupe Davis se disputera désormais sous un tout nouveau format. Dix-huit équipes se battront pour le titre durant une semaine dans un lieu unique au mois de novembre.

La fédération internationale de tennis (ITF) a adopté jeudi à Orlando le projet de réforme de la Coupe Davis qui redessine totalement le format de l'épreuve par équipes centenaire. La nouvelle formule a recueilli 71,43% des votes des 120 délégués présents, soit plus que la majorité des deux tiers requise.

En lieu et place de la compétition créée en 1900, auparavant étalée sur quatre week-ends de trois jours, sera disputé dès 2019 un tournoi d'une semaine en novembre avec des matches raccourcis à un maximum de trois sets, contre cinq aujourd'hui. L'épreuve regroupera un premier tour "traditionnel" en février avant que 18 équipes (dont les quatre demi-finalistes de l'édition précédente et deux nations invitées) s'affrontent dans un seul et même lieu. La première aura lieu à Madrid ou à Lille.

Boudée par nombre des meilleurs joueurs mondiaux, l'ancienne Coupe Davis n'était pas assez lucrative. Pour sa nouvelle formule, l'ITF a signé un partenariat juteux avec le groupe d'investissement Kosmos, présidé par le footballeur de Barcelone Gerard Piqué, lui assurant 3 milliards de dollars sur 25 ans.

afp/lmo

Publié Modifié