Modifié

ATP Cincinnati: Stan Wawrinka vient à bout de Kei Nishikori

Stan Wawrinka est bien de retour au plus haut niveau. [John Minchillo - AP/Keystone]
Stan Wawrinka est bien de retour au plus haut niveau. [John Minchillo - AP/Keystone]
[drapeau]
Stan Wawrinka
  • 6
  • 6
  • -
  • -
  • -
[drapeau]
Kei Nishikori
  • 4
  • 4
  • -
  • -
  • -
Le 16 août à 01:00
Stan Wawrinka (ATP 151) confirme son retour au tout premier plan. Le Vaudois a livré une prestation solide en venant à bout du Japonais Kei Nishikori (23) 6-4 6-4 en 8es de finale du Masters 1000 de Cincinnati. Il se frottera au vainqueur du dernier Geneva Open Marton Fucovics (48) au 3e tour.

Stan Wawrinka n'a pourtant pas démarré son 9e duel avec Kei Nishikori - qu'il a battu pour la 5e fois - de manière idéale. Il a ainsi concédé son service dès le 4e jeu face au finaliste de l'US Open 2014, se retrouvant mené 1-4 dans la manche initiale.

Mais le Vaudois a trouvé la bonne carburation à cet instant. Il n'a cessé de mettre le Japonais sous pression, renversant totalement la vapeur en s'adjugeant 7 jeux d'affilée pour mener 6-4 2-0. Nishikori n'aura d'ailleurs bénéficié au final que d'une seule balle de break sur l'ensemble de cette partie!

Wawrinka, qui a conclu la rencontre en armant un service gagnant sur sa 3e balle de match juste avant le retour de la pluie, retrouvera pour la 2e fois en l'espace de 2 semaines Marton Fucsovics. Il avait dû écarter 4 balles de match face au Hongrois au 2e tour à Toronto, où il s'était imposé 12/10 au tie-break du 3e set.

ats/fg

Publié Modifié

Stan Wawrinka: "La confiance fait revenir les automatismes en match"

"C'était mon meilleur match des dernières semaines. En plus, j'ai toujours eu du mal face à Kei. A 1-4, j'ai réussi à changer de tactique, en jouant de manière plus agressive et en bougeant mieux. C'était un match très complet", s'est réjoui le triple vainqueur de Grand Chelem, qui avait déjà offert une superbe réplique à Rafael Nadal au 3e tour à Toronto la semaine dernière.

"La confiance fait revenir les automatismes en match. Mais la base était déjà là grâce à tout le travail effectué depuis des mois", a-t-il poursuivi. "Cette confiance s'est accumulée la semaine passée et dans mon 1er tour ici. Mais je suis conscient que j'ai encore beaucoup de travail à faire. Et je ne sais pas comment je vais réagir au 3e tour: est-ce que je vais poursuivre dans la même direction, ou est-ce que je vais connaître un jour sans?", s'est-il interrogé.

Djokovic s'en sort

Novak Djokovic s'est extirpé d'une situation mal engagée face à Adrian Mannarino au 2e tour du tournoi de Cincinnati. Le Serbe a remonté un handicap d'un set face à Mannarino avant de s'imposer assez facilement dans les 2 dernières manches (4-6 6-2 6-1).

"Je ne me sentais pas bien, je n'ai pas passé une bonne nuit et j'avais des douleurs pendant un set et demi", a avoué l'ex-numéro 1 mondial, visiblement gêné par des crampes d'estomac et qui a fait appel au médecin pendant la 2e manche.