La joueuse de 26 ans sera la première Roumaine reine de la petite balle jaune. Elle a pris une belle revanche (6-2 6-4) sur Ostapenko, qui l'avait battue en finale de Roland-Garros cette année.

Simona Halep succède à la place de no 1 à l'Espagnole Garbiñe Muguruza, qui n'aura donc tenu qu'un mois. Depuis son sacre de Wimbledon, l'Ibère a fléchi, même si elle a encore gagné à Cincinnati.

Simona Halep est surtout récompensée pour sa régularité, plus que pour ses coups d'éclat. Elle n'a toujours pas remporté de tournoi du Grand Chelem mais est réputée pour sa combativité, même si ses nerfs sont parfois fragiles.

Elle est la 25e no 1 mondiale de l'histoire, depuis le lancement du classement en 1975, et déjà la cinquième en 2017, après Angelique Kerber, Serena Williams, Karolina Pliskova et Muguruza.



 

ats/alt