Modifié

Roland-Garros: Timea Bacsinszky écarte Venus Williams et se hisse en quart

Timea Bacsinszky était très émue après sa victoire. [Matthias Hauer - EQ]
Timea Bacsinszky était très émue après sa victoire. [Matthias Hauer - EQ]
Timea Bacsinszky (WTA 9) s'est montrée sans pitié avec Venus Williams (11) à Roland-Garros. La Vaudoise a écarté l'Américaine 6-2 6-4 pour se hisser en quart de finale. Elle défiera au prochain tour la Néerlandaise Kiki Bertens (58), qu'elle a dominée lors de leur unique confrontation.

Battue lors de ses deux précédentes confrontations face à l'aînée des Williams - en 2008 et 2014-, Timea Bacsinszky n'a pas laissé passer sa chance mercredi.

"J'ai eu trois jours pour établir une tactique pour ce match, autant dire que j'ai eu largement le temps d'y réfléchir !", a lâché la Vaudoise. Sa tactique, sans surprise, a consisté à faire bouger son adversaire de 35 ans en variant ses coups, à l'image par exemple de ses fameuses amorties.

"J'ai la chance de maîtriser plusieurs coups et plusieurs effets. Cela aide à s'adapter à chaque situation, et particulièrement pour ce type de match, où la clef est d'avoir un jeu varié", a-t-elle remarqué.

Un peu plus accrochée en fin de partie, la tête de série no 8 - Williams était no 9 - a su serrer le jeu. Et c'est en conquérante qu'elle est allée chercher la victoire dans l'ultime jeu, bouclé sur un ace après 1h16 de match.

Bertens sur la route de Bacsinszky

C'est la troisième fois dans sa carrière que Timea Bacsinszky se qualifie pour les quarts de finale en Grand Chelem, après les éditions 2015 de Roland-Garros (demi-finale) et Wimbledon (quart). Pour faire aussi bien que l'an dernier, la Vaudoise devra battre jeudi vers 15h30 la Néerlandaise Kiki Bertens (WTA 58), victorieuse au même moment 7-6 6-3 de l'Américaine Madison Keys (no 15).

Même si Kiki Bertens ne paie pas de mine avec son classement, Timea Bacsinszky ferait bien de se méfier. La puissante Néerlandaise reste sur onze victoires consécutives, elle qui a été titrée à Nuremberg (en sortant des qualifications) juste avant de se rendre à Roland-Garros. Elle a ensuite frappé fort dès son arrivée à la Porte d'Auteuil, où elle a évincé dès le 1er tour l'Allemande Angelique Kerber, la gagnante du dernier Open d'Australie.

Timea Bacsinszky et Kiki Bertens n'ont été opposées qu'une seule fois jusqu'ici sur le circuit. C'était à l'US Open 2014, et la Néerlandaise avait dû abandonner au cours du second set.

ats/jbla

Publié Modifié

Serena Williams expéditive

Serena Williams n'a mis que 62 minutes pour se qualifier pour les quarts de finale de Roland-Garros aux dépens de l'Ukrainienne Elina Svitolina, battue 6-1 6-1.

La no 1 mondiale atteint les quarts de finale pour la dixième fois en treize participations. Elle a remporté le tournoi à trois reprises (2002, 2013, 2015).

Muguruza et Stosur en demi-finales

La demi-finale du bas du tableau est, elle, déjà connue. La logique a été respectée mercredi avec la victoire de l'Espagnole Garbiñe Muguruza (no 4) contre l'Américaine Shelby Rogers (7-5 6-3) et celle de l'Australienne Samantha Stosur (no 21) face à la Bulgare Tsvetana Pironkova (6-4 7-6).