Modifié

Fed Cup: Angelique Kerber, le sacre tardif d’une fille précoce

Angelique Kerber a fait le bonheur de tout un pays. [J.Woitas - Keystone]
Angelique Kerber a fait le bonheur de tout un pays. [J.Woitas - Keystone]
Dès 13h00, l’équipe de Suisse affronte l’Allemagne d’Angelique Kerber au 1er tour de la Fed Cup à Leipzig. L’occasion pour RTSsport.ch de revenir sur le parcours de la jeune femme et de faire plus ample connaissance avec la nouvelle "chouchou" du public allemand.

Dix-sept ans ans après le dernier sacre de Steffi Graf, à Roland-Garros, l’Allemagne s’est trouvée une nouvelle reine au prénom de marquise: Angelique Kerber. A 28 ans, la native de Brême a déjoué tous les pronostics en remportant son 1er titre du Grand Chelem à Melbourne en battant en finale Serena Williams.

Valeur sûre du tennis mondial depuis 3 ans, la gauchère a fait preuve de persévérance pour gravir les échelons. "Le travail a payé" répétait-elle dans la presse après sa victoire. "Vous savez, j'essaye d'améliorer mon jeu, mais aussi ma mentalité, de réduire mon anxiété sur le court".

Oubliées ces 11 défaites au premier tour en 2011 et ce match raté contre Lucie Safarova au Masters de Singapour l’année dernière, alors qu’il ne lui fallait remporter qu’un set pour atteindre les demi-finales. "Ce jour là, j’ai perdu mes nerfs et je me suis jurée que ça n’arriverait plus", reconnaissait-elle dans L’Equipe. C’est chose faite. La jeune femme a désormais un mental d’acier grâce à Herby Horst, adepte de la pensée positive, et un physique de guerrière. "En tennis, la partie mentale est importante: vous devez être relax et croire en vous en même temps".

Proche de sa famille

Et lorsque Kerber doute, sa famille et en particulier ses grands-parents paternels sont là pour la soutenir. "Ils sont restés scotchés devant la télévision durant 2 semaines. Ils comptent beaucoup pour moi. Sans eux, je n’aurais jamais pu remporter un titre du Grand Chelem. Ils ont toujours cru en moi", expliquait-elle dans les pages du Bild peu après sa victoire.

C’est d’ailleurs sur leurs terres, en Pologne, que Kerber s’est entraînée les semaines précédant son sacre. Un pays qu’elle affectionne tout particulièrement puisqu’elle réside dans le village de Puszczykowo, là où vivent également ses grands-parents et où elle possède sa propre académie de tennis rebaptisée "Angie" Centrum Tenisowe. "Puszczykowo est l'un des endroits les plus importants dans ma vie. Je me sens à l'aise ici", confiait-elle au tabloïd.

La Fed Cup, un honneur

Dès 13h00, la nouvelle reine du tennis allemand sera très attendue à Leipzig où son équipe défie la Suisse de Belinda Bencic au premier tour de la Fed Cup. Une sélection que la jolie blonde n’a jamais pensé à décliner, malgré sa folle épopée au bout du monde. "Il est clair depuis le départ que j'allais venir ici.  Pour moi, c’est toujours un grand honneur", a-t-elle déclaré au journal local Leipziger Volkszeitung.

"Je me sens prête physiquement. Je suis bien sûr un peu fatiguée par tout ce stress mais je suis en bonne santé et je me sens bien." Accueillie telle une rock star mardi soir, la frénésie qui entoure l’actuelle no2 à la WTA n’est pas près de retomber. La Suisse est prévenue. Avec Kerber, le tennis féminin allemand est en train de retrouver toute sa splendeur d’antan.

Leipzig, Floriane Galaud - @FlorianeGalaud

Publié Modifié

Six choses à savoir sur Kerber

- Angelique Kerber est née en 1988, année du Grand Chelem de son idole Steffi Graf.
- Elle n’a que trois ans et demi lorsqu’elle tape ses premières balles.
- A 13 ans, l’Allemande a été sacrée championne de… Pologne dans la catégorie des moins de 14 ans.
- A 16 ans, Kerber devient championne d’Allemagne chez les moins de 18 ans.
- Angelique Kerber joue de la main gauche alors que dans la vie de tous les jours, elle est droitière.
- C’est à Melbourne en 2008, que Kerber a remporté son 1er match en Grand Chelem.

Fed Cup, 1/4 (6-7 février)

Allemagne-Suisse

Samedi dès 13h00
Petkovic-Bencic
Kerber-Bacsinszky

Dimanche dès 12h00
Kerber-Bencic
Petkovic-Bacsinszky

Beck/Groenefeld-Golubic/Hingis