Modifié

Fed Cup: un duel Bencic - Petkovic pour commencer

Ce sera le 1er duel entre Petkovic et Bencic. [Bieri - Keystone]
Ce sera le 1er duel entre Petkovic et Bencic. [Bieri - Keystone]
Le tirage au sort du premier tour du Groupe mondial 2016 de la Fed Cup entre la Suisse et l’Allemagne a rendu son verdict. Belinda Bencic (WTA 11) ouvrira les feux samedi contre Andrea Petkovic (23). Ce match sera suivi par le duel entre Timea Bacsinszky (15) et Angelique Kerber (2).

Sur le papier, la mission s'annonce forcément difficile pour la formation du capitaine Heinz Günthardt, de retour dans le Groupe mondial après douze ans d’absence. L’Allemagne, tête de série, aura l’avantage d’évoluer à domicile qui plus est avec dans ses rangs Angelique Kerber, sacrée à Melbourne fin janvier. La Suisse aura néanmoins son mot à dire. Avec deux joueuses dans le top-15 et la no1 en double, les Suissesses auront des arguments à faire valoir, d’autant plus que Bencic tout comme Bacsinszky ont déjà battu la no2 mondiale.

Bencic en favorite face à "Petko"

Belinda Bencic, tout d’abord. La no1 suisse n’a jamais été aussi bien classée (WTA 11). Face à Petkovic qu’elle rencontrera pour la première fois, la St-Galloise partira favorite. Alors que Bencic évolue en pleine confiance en ce début d’année, il en est tout autre pour Andrea Petkovic, sortie sans gloire au 1er tour à Melbourne et qui pensait même mettre un terme à sa carrière il y a encore quelques mois.

Souvent minée par des blessures, l’Allemande, entraînée un temps par Heinz Günthardt, a connu une année 2015 compliquée et reculé de la 10e à la 24e place mondiale. Attention toutefois au mental d’acier de l’intellectuelle du circuit, qui s’est dite "totalement inspirée" par le sacre de sa compatriote: en 2015, alors qu’elle sort de trois éliminations au 1er tour à Brisbane, Sydney et Melbourne, elle se transcende en Fed Cup face à l’Australie et vient à bout de Samantha Stosur (6-4 3-6 12-10) et Jarmila Gajdosova (6-3 3-6 8-6).

Timea retrouve la forme

Pour Timea Bacsinszky, la tâche s’annonce plus ardue face à Angelique Kerber. Victime d’une déchirure partielle du ligament interne du genou gauche en octobre dernier, la Vaudoise n’aborde pas vraiment ce premier tour dans les meilleures dispositions. Freinée dans sa progression, la no2 suisse connaît un début d’exercice délicat (4 matches disputés, 1 victoire) et reste sur un revers mortifiant face à Annika Beck à Melbourne. Toutefois, la Vaudoise est sur le bon chemin.

"Je me sens de mieux en mieux. Je savais en allant en Australie que je ne serai pas dans une forme optimale mais c’est normal et je l’ai accepté. J’ai beaucoup travaillé en Australie et là j’ai deux semaines d’entraînements dans les jambes et cette semaine a été très intense. Le niveau revient gentiment même si je ne peux pas rattraper le temps perdu. Je me suis mise dans les meilleures dispositions possibles pour être prête ce week-end".

Le bilan de Timea en Fed Cup parle pour elle: 17 succès en 28 rencontres disputées depuis 2004 dont un sans-faute réussi l’année dernière (5 succès sur cinq matches joués). Et l’envie de porter son équipe le plus loin possible dans une compétition qu’elle rêve de remporter pourrait bien lui donner des ailes. Face à Kerber, la Vaudoise devra sortir le grand jeu et se souvenir de sa victoire contre l’ Allemande lors de leur unique confrontation. Mais c’était en 2009. Bien avant que les deux joueuses n’atteignent les sommets.

Hingis alignée en double avec Golubic?

Heinz Günthardt pourra également compter sur Martina Hingis en double. Programmé dimanche en dernière rencontre, le duel devrait, selon le plan initial, opposer la paire Grönefeld/Beck au duo Hingis/Golubic. Même si Hingis ne sera pas épaulée par une spécialiste, gageons que sa science tactique du jeu et son expérience pourront faire la différence: l’ancienne no1 mondiale n’a plus connu la défaite en double depuis 36 matches. En Fed Cup par contre, Martina reste sur un sanglant échec en double. Lors de la finale contre les Espagnoles en 1988, la St-Galloise s’était sèchement inclinée aux côtés de Patty Schnyder 6-0 6-2 contre la paire Conchita Martinez et Arantxa Sanchez.

La dernière confrontation entre les deux pays date de 2009. Au terme d’une rencontre serrée, l’Allemagne avait fini par l’emporter 3-2 à la Saalsporthalle de Zurich. Cette année encore, bien malin sera celui qui arrivera à livrer le bon pronostic. Car dans le camp suisse comme dans le camp allemand, les deux capitaines sont unanimes: la forme du moment et l’état d’esprit feront la différence.

A lire aussi:  Fed Cup

Leipzig, Floriane Galaud - @FlorianeGalaud

Publié Modifié

Timea et son amour pour la Fed Cup

"Après la rencontre face à la Pologne, j’avais dit à Heinz (ndlr: Günthardt) que je serai présente en 2016 même si il y a les Jeux de Rio. Cela fait 12 ans que je fais partie de l’équipe et c'est la 20e fois que je joue. Cela montre bien tout l’attachement que j’ai pour cette compétition. C’est toujours un grand honneur pour moi de jouer pour mon pays. Si j’arrive à faire vibrer les gens, c’est super. On espère porter haut les couleurs de la Suisse. Notre état d’esprit est une force pour nous. C’est la 1ère fois que nous nous retrouvons toutes les quatre et nous commençons à mieux nous connaître. C’est très positif."

Bilan des Suissesses face aux Allemandes

Belinda Bencic - Angelique Kerber 2:0 (Succès à Cincinnati en 2015: 7-5 6-3 et à l’US Open en 2014 6-1 7-5)
Belinda Bencic - Andrea Petkovic 0:0
Belinda Bencic - Annika Beck 0:0
Belinda Bencic - Anna-Lena Friedsam 1:0 (Succès à Wimbledon en 2015: 7-5 4-6 6-0)
Belinda Bencic - Anna-Lena Grönefeld 0:0

Timea Bacsinszky - Angelique Kerber 1:0 (Succès à Ortisei en 2009: 6-4 6-4)
Timea Bacsinszky - Andrea Petkovic 1:0 (Succès à Gold Coast en 2008: 6-3 3-6 7-5)
Timea Bacsinszky - Annika Beck 0:2 (Défaites à l’Open d’Australie en 2016: 6-2 6-3 et à Luxembourg en 2014: 7-6 6-3)
Timea Bacsinszky - Anna-Lena Friedsam 0:0
Timea Bacsinszky - Anna-Lena Grönefeld 2:1 (Défaite en Fed Cup en 2011: 6-3 6-1. Succès à Bad Gastein en 2010: 6-1 6-2 et à St-Malo en 2010 6-0 6-1.

Viktorija Golubic - Angelique Kerber 0:0
Viktorija Golubic - Andrea Petkovic 0:0
Viktorija Golubic - Annika Beck 0:1 (Défaite à Shenzhen en 2014: 6-3 5-7 6-3)
Viktorija Golubic - Anna-Lena Friedsam 0:2 (Défaites à Sunderland en 2013: 6-3 6-3 et à Loughborough en 2013: 6-1 6-2.)
Viktorija Golubic - Anna-Lena Grönefeld 0:0

Martina Hingis - Angelique Kerber 0:0
Martina Hingis - Andrea Petkovic 0:0
Martina Hingis - Annika Beck 0:0
Martina Hingis - Anna-Lena Friedsam 0 :0
Martina Hingis - Anna-Lena Grönefeld 1:0 (Succès en 2006 à Zurich: 6-0 7-5)

Confrontations entre la Suisse et l’Allemagne

2009: l’Allemagne domine la Suisse 3:2
1983: l’Allemagne domine la Suisse 3:0
1982: l’Allemagne domine la Suisse 3:0
1981 : la Suisse domine l’Allemagne 2-1
1970 : l’Allemagne domine la Suisse 2-1