Modifié

Open d'Australie: Bencic passe en 8es de finale et attend Sharapova

Belinda Bencic a su éviter le scénario catastrophe face à Bondarenko. [Tracey Nearmy - Keystone]
Belinda Bencic a su éviter le scénario catastrophe face à Bondarenko. [Tracey Nearmy - Keystone]
Belinda Bencic sera bien au rendez-vous dimanche des huitièmes de finale de l'Open d'Australie. La St-Galloise a toutefois connu sa première frayeur de la quinzaine avant de venir à bout de Kateryna Bondarenko (WTA 92) 4-6 6-2 6-4.

Belinda Bencic atteint ce stade de la compétition dans un tournoi du Grand Chelem pour la troisième fois après l'US Open 2014 et Wimbledon 2015. Sa prochaine adversaire sera Maria Sharapova (no 5). Il s'agira de leur premier affrontement.

"Sharapova sert très fort et joue d'une manière agressive. Il faudra que je tienne pour avoir une chance", explique la St-Galloise.

Tête de série no 13 du tableau, Bencic a dû, aller à la limite des trois sets pour vaincre Kateryna Bondarenko (WTA 92). Dans un match disputé dans les conditions indoor sur la Rod Laver Arena, la Suissesse a mis plus d'un set et demi avant de lâcher ses coups, de prendre enfin la mesure de son adversaire.

"J'ai eu de la peine avec mon timing, explique-t-elle. J'ai trouvé les conditions de jeu sur la Rod Laver Arena plus lentes que sur les courts annexes même si le toit était fermé."

Un courage à toute épreuve

Elle a signé le break décisif au troisième jeu de la dernière manche avant de s'imposer sur sa troisième balle de match au terme d'un jeu bien compliqué. Elle a, en effet, raté deux balles de match à 40-15, dont la première sur une double faute, avant de faire face à une balle d'égalisation à 5-5. Elle restait finalement maîtresse de ses nerfs pour éviter un scénario catastrophe.

Vendredi à Melbourne, Bencic a signé sa quinzième victoire de rang dans une rencontre qui se décide au troisième set. "Et dire que mon père m'a longtemps reproché d'être trop juste sur le plan physique", s'amuse-t-elle. Cette statistique est vraiment très impressionnante pour une joueuse qui n'a pas encore 19 ans. Elle témoigne d'une immense rage de vaincre. D'un courage à toute épreuve aussi dont elle aura bien besoin dimanche face à Maria Sharapova.

ats/adav

A lire aussi: Federer atteint la barre des 300 succès en Grand Chelem

Des chiffres qui n'ont pas fini de surprendre Federer

Tout n'a pas été si simple pour Djokovic

Publié Modifié

600e victoire pour Sharapova

Victorieuse l'Américaine Lauren Davis (WTA 103) 6-1 6-7 6-0, Maria Sharapova a décroché la 600e victoire de sa carrière. Titrée à cinq reprises dans les tournois du Grand Chelem - elle a gagné à Melbourne en 2008 -, la Russe poursuit toujours le même rêve: battre à nouveau Serena Williams contre laquelle elle reste sur dix-huit défaites. A Melbourne, elle doit l'affronter dès le stade des quarts de finale. A condition, bien sûr, qu'elle écarte Belinda Bencic.

"Belinda est vraiment une joueuse impressionnante, relève Maria Sharapova. Elle incarne la nouvelle génération et elle s'est bien établie l'an dernier parmi les meilleures. Elle a battu de grandes joueuses. Rencontrer une telle adversaire en huitième de finale n'est pas un tirage aisé. Il s'agira d'une première entre nous deux dimanche. Mais j'ai le sentiment que nous allons nous affronter à plusieurs reprises à l'avenir."