Modifié

Open d'Australie: Murray s'offre Berdych et une quatrième finale

Murray peut rêver d'un troisième titre majeur après l'US Open en 2012 et Wimbledon en 2013. [Barbara Walton]
Murray peut rêver d'un troisième titre majeur après l'US Open en 2012 et Wimbledon en 2013. [Barbara Walton]
Battu à trois reprises en finale en 2010, 2011 et 2013, Andy Murray aura une nouvelle chance d'accrocher l'Open d'Australie à son palmarès dimanche, face à Djokovic ou Wawrinka. L'Ecossais a dominé Tomas Berdych 6-7 6-0 6-3 7-5, jeudi en demi-finale.

Sans atteindre des sommets, la première demi-finale de l'Open d'Australie a souri à Andy Murray (ATP 6) au terme d'une partie longue de 3h26. Un Murray qui a su exploiter les errements de Tomas Berdych.

Trahi une fois de plus par ses nerfs, le Tchèque (ATP 7) n'est pas parvenu à conserver le relâchement nécessaire tout au long du match pour exploiter pleinement son potentiel.

Berdych a encore une fois craqué dans les moments importants. [Bernat Armangue - Keystone]Berdych a encore une fois craqué dans les moments importants. [Bernat Armangue - Keystone]L'an dernier lors de sa demi-finale contre Stan Wawrinka, il avait craqué dans les deux derniers tie-breaks. Face à Murray, il a perdu la flamme juste après avoir signé le break pour servir pour le gain de la première manche à 5-3. Irrésistible jusque là, il est retombé d'un coup dans ses travers. Malgré le gain heureux de cette manche initiale, il ne fut plus jamais en mesure de reprendre la main sur cette demi-finale.

Chance pleinement saisie

Murray disputera dimanche sa quatrième finale à Melbourne. L'Ecossais a perdu les trois premières qu'il a jouées, en 2010 contre Roger Federer, en 2011 et en 2013 devant Novak Djokovic. La quatrième s'annonce toujours aussi "compliquée" pour le protégé d'Amélie Mauresmo. Malgré toutes les prouesses qu'il peut réussir en défense, ce dernier est loin d'évoluer dans le registre du Serbe et du Vaudois.

La défaite de Roger Federer au troisième tour contre Andreas Seppi et la méforme de Rafael Nadal lui ont ouvert une voie royale. Il a eu le grand mérite de saisir pleinement sa chance pour rejouer la finale d'un tournoi du Grand Chelem une année et demie après son sacre de Wimbledon.

A lire aussi: Open d'Australie

si/adav

Publié Modifié