Modifié

René Stammbach, président de Swiss Tennis: "C'est à nous, cette fois!"

René Stammbach, ici aux côtés du capitaine Lüthi, espère ramener le Saladier d'Argent de Lille. (photo archives) [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
René Stammbach, ici aux côtés du capitaine Lüthi, espère ramener le Saladier d'Argent de Lille. (photo archives) [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Président de Swiss Tennis depuis 2006, René Stammbach espère que cette fois-ci ce sera la bonne. Après le tirage au sort effectué jeudi à Lille, l'Argovien de 59 ans a évoqué pour RTSsport.ch la fameuse finale perdue aux Etats-Unis en 1992, "Monsieur" Roger Federer, la Coupe Davis... 2015 et évidemment Stan Wawrinka, qui ouvrira les feux de la finale France-Suisse dès 14h00.

RTSsport.ch: Quid de Roger Federer?

RENE STAMMBACH: J'ai mangé avec l'équipe mercredi soir. On avait remarqué des progrès significatifs. Roger s'est très bien entraîné jeudi matin. Il semble qu'il est en forme et qu'il pourra jouer vendredi. C'est évidemment une très bonne nouvelle pour l'équipe et le public.

RTSsport.ch: Après le tirage, Stan Wawrinka a touché le Saladier d'argent. La Suisse est à bout touchant!

RENE STAMMBACH: C'est la Coupe du monde de tennis. Les Français ont l'habitude de la gagner. Nous, nous attendons toujours. Je vais d'ailleurs aller parler à mon homologue français, mon ami "Jeannot" Gachassin pour lui rappeler que la France a déjà gagné 9 fois. Il en a assez. C'est à nous, cette fois!

Hlasek et Rosset avaient donné des sueurs froides aux USA lors de la finale de 1992. [Keystone]Hlasek et Rosset avaient donné des sueurs froides aux USA lors de la finale de 1992. [Keystone]RTSsport.ch: Vous étiez le chef de la délégation de l'équipe de Suisse lors de la finale de 1992 à Forth Worth. Quels souvenirs gardez-vous de cette aventure?

RENE STAMMBACH: Je retiens qu'aux Etats-Unis, tout est très grand... Les supporters suisses à avoir fait le déplacement du Texas n'étaient que 600. Mais je peux vous assurer que le premier jour ils faisaient plus de bruit que les Américains. C'était incroyable. Du coup dans la nuit du vendredi au samedi, les Américains avaient préparé des milliers de petits drapeaux pour soutenir leur équipe.

Dommage du résultat final (ndlr: 3-1), même si nous nous y attendions un peu. Il y avait en face des McEnroe, Sampras, Agassi, Courier... Ils avaient vraiment dû lutter pour battre Hlasek et Rosset.

"Ce n'est pas la dernière chance, mais..."

RTSsport.ch: La Suisse a dû attendre 22 ans pour se retrouver une 2e fois en finale. On a l'impression que c'est la dernière chance pour soulever ce trophée...

RENE STAMMBACH: Non, car le tirage au sort de l'année prochaine nous est plutôt favorable (Belgique en huitièmes, Japon ou Canada en quarts, ...).  Et selon ses dires, Roger Federer souhaite jouer jusqu'aux Jeux de Rio, en 2016... Ce n'est donc pas la dernière chance mais sûrement une de nos dernières.

RTSsport.ch: Pour autant que Roger Federer soit disposé à prendre part à la Coupe Davis...

RENE STAMMBACH: En tant que président de Swiss Tennis, je suis extrêmement content qu'il se soit autant engagé en Coupe Davis cette année. Il a été là dès le départ. Nous prenons sa participation comme un cadeau.

Pour l'année prochaine, on verra... Mais je peux vous dire que Monsieur Federer a beaucoup joué pour la Suisse  (ndlr: 64 matches de Coupe Davis: 48 victoires pour 16 défaites). Seul Jakob Hlasek a plus joué que lui (ndlr: 79 matches, 49 victoires pour 30 défaites).

Avec Roger et Stan, ici entourés de Lüthi, Chiudinelli et Lammer, cette équipe de Suisse a fière allure. [AFP]Avec Roger et Stan, ici entourés de Lüthi, Chiudinelli et Lammer, cette équipe de Suisse a fière allure. [AFP]RTSsport.ch: Le 2e tour de la Coupe Davis 2015 aura lieu en juillet en Suisse. On peut rêver d'un match dans un stade de football. Et pour "appâter" Federer, pourquoi pas à Bâle au Parc St-Jacques?

RENE STAMMBACH: Peut-être. Mais concentrons-nous sur la finale de Lille. En juillet, on peut jouer partout et tout imaginer...

"J'espère que le public sera furieux contre Wawrinka"

RTSsport.ch: Restons sur 2014 alors. Le parcours de l'équipe a rapporté beaucoup d'argent à Swiss Tennis. Combien?

RENE STAMMBACH: Nous avons réalisé un profit de 4 millions dont la moitié va aux joueurs. Cette injection va nous faire du bien pour les 10 ou 15 prochaines années. Je pars du principe que lorsque nous évoluons à domicile, nous ne devons pas perdre d'argent et qu'un déplacement nous coûte entre 100'000 et 150'000 francs.

RTSsport.ch: Stan Wawrinka a connu un automne marqué par beaucoup de défaites avant de se relancer lors du Masters. De quoi rassurer avant la finale...

RENE STAMMBACH: Je ne peux que citer Roger Federer: "La confiance tu peux la perdre en 10 secondes mais tu peux aussi la gagner en 10 secondes".

RTSsport.ch: Un mot sur l'ambiance qui s'annonce électrique dès vendredi au stade Pierre-Mauroy de Lille?

RENE STAMMBACH: Je pense que cela va aider Stan. Lorsque le public est contre lui, cela le transcende. J'espère du coup que le public français sera vraiment furieux contre lui...

Nous avons deux joueurs suisses dans le top-5. C'est tout simplement exceptionnel. Nous devons savourer ce moment présent.

Lille, Miguel Bao

A lire aussi:

Coupe Davis

Publié Modifié

Coupe Davis, finale France-Suisse (terre battue indoor)

Vendredi dès 14h00:
Tsonga-Wawrinka, suivi de Monfils-Federer

Samedi dès 15h30:
Benneteau/Gasquet-Chiudinelli-Lammer

Dimanche dès 13h00:
Tsonga-Federer, suivi de Monfils-Wawrinka

Toutes les rencontres sont à suivre en direct sur RTS Deux, RTSsport.ch et l'app RTSsport

Infos en vrac

Le chiffre du jour: 72, le nombre de victoires de Federer en 2014. Soit une de plus que Tsonga (36) et Monfils réunis (35)!

8-2: l'avantage de Federer contre Monfils dans les confrontations.

2-3: Stan a remporté 2 des 5 duels disputés face à Tsonga.

Arbitres de chaise: Jake Garner (USA) et James Keothavong (GBR).

Balles: la finale se dispute avec les balles "Babolat" utilisées à Roland-Garros.