Modifié

Masters de Londres: Djokovic finira l'année sur son trône de no1

Nole a reçu après son succès sur Berdych le trophée qui récompense le no1 mondial à la fin de l'année. [Kirsty Wigglesworth - Keystone]
Nole a reçu après son succès sur Berdych le trophée qui récompense le no1 mondial à la fin de l'année. [Kirsty Wigglesworth - Keystone]
Victorieux de Tomas Berdych (ATP 7) 6-2 6-2, Novak Djokovic termine en tête du groupe A du Masters de Londres. Grâce à cette troisième victoire en trois matches, le Serbe est assuré de finir l'année no1 mondial, devant Roger Federer.

Le public de Londres a assisté à un nouveau non-match vendredi après-midi. Le Serbe, qui n'a perdu que 9 jeux en trois rencontres (!), n'a eu besoin que de 69 minutes pour fêter son 13e succès consécutif dans ce tournoi des Maîtres et sa 29e victoire d'affilée dans les tournois disputés en indoor.

Ecart relativement faible

Devancé de 770 points par Rafael Nadal à l'issue de l'exercice 2013, Djokovic terminera la saison à la 1ère place mondiale pour la troisième fois en quatre ans après 2011 et 2012. Il totalisera 10'460 points en fin d'année s'il échoue en demi-finale à Londres face à Kei Nishikori (5), et 11'360 s'il s'adjuge dimanche son troisième titre de suite dans le Masters.

Roger Federer affichera au maximum 10'425 points à son compteur en fin d'année, soit s'il triomphe dimanche soir à Londres et réussit un carton plein en finale de la Coupe Davis le week-end prochain à Lille (75 points pour chaque succès en simple, 75 points de bonus en cas de sacre helvétique). L'écart entre les deux hommes serait quoi qu'il advienne relativement faible.

si/lper

A lire aussi: Masters de Londres

Publié Modifié

Masters de Londres (09-16.11)

Groupe A
N.Djokovic SRB/1 b. T.Berdych CZE/6 6-2 6-2
S.Wawrinka SUI/3 b. M.Cilic CRO/8 6-3 4-6 6-3

1. N.DJOKOVIC SRB/1 3 6-0 3
2. S.WAWRINKA SUI/3 3 4-3 2
3. T.Berdych CZE/6 3 2-4 1
4. M.Cilic CRO/8 3 1-6 0

Djokovic: "Un des défis ultimes"

NOVAK DJOKOVIC: la place de no 1 en fin d'année, c'est un des défis ultimes de notre sport. Je suis donc très heureux. Rafael Nadal et Roger Federer évoluent à un tel niveau depuis si longtemps qu'ils t'obligent à gagner un voire deux titres du Grand Chelem pour le relever. Et tu dois aussi faire preuve de constance, comme eux en sont capables. Je sais à quel point la tâche est difficile. C'est pourquoi je suis si fier de ce que j'ai accompli.