Modifié

US Open: Stan ou la victoire des "tripes"

Le Vaudois est allé au bout de lui-même pour passer l'obstacle "Robredo". [Brian Hirschfeld - Keystone]
Le Vaudois est allé au bout de lui-même pour passer l'obstacle "Robredo". [Brian Hirschfeld - Keystone]
Stan Wawrinka a fait preuve d'une grande force de caractère en huitièmes de finale de l'US Open. "On a plusieurs vies dans un match au meilleur des cinq sets", a lâché le Vaudois après son succès en 4 manches face à l'Espagnol Robredo. La suite pour le no2 suisse? le Japonais Nishikori, classé no11 dans la hiérarchie mondiale. Stan a remporté les deux duels livrés face au Japonais.

"Physiquement, c'était très dur pour moi dans le troisième set", dans lequel Tommy Robredo s'est procuré 2 balles de 2 manches à une. "J'ai dû accepter le fait que je n'étais pas au mieux. J'ai souffert de crampes aux mollets et aux cuisses très tôt dans ce set. J'étais surpris, car cela ne m'était jamais arrivé aussi rapidement dans une rencontre", expliquait Stan Wawrinka, qui estime que l'humidité fut la cause principale de ses soucis.

"Pierre (réd: Paganini, son préparateur physique) m'a toujours dit que j'étais trop fort physiquement pour être +mort+ après deux heures. On a plusieurs vies dans un match au meilleur des cinq sets. D'ailleurs, je me sentais bien en fin de match", poursuivait-il. "Même lorsque j'étais au plus Stan a une nouvelle fois fait valoir sa force mentale pour s'imposer. [Reuters]Stan a une nouvelle fois fait valoir sa force mentale pour s'imposer. [Reuters] mal, j'avais suffisamment de lucidité pour savoir comment renverser la vapeur. Je savais aussi que Tommy allait baisser en intensité, et que je pourrais en profiter."

"Fort sur le plan mental"

"J'ai surtout été fort sur le plan mental. Je n'ai pas paniqué. J'ai su rester positif, et ai surtout cherché à me relâcher", poursuivait le demi-finaliste de l'US Open 2013. "Je me suis alors mis à jouer de manière plus agressive, à frapper plus en coup droit sans chercher sans cesse à imposer mon revers. Ces petits ajustements ont fait une grande différence à la fin du match."

Stan Wawrinka, qui estimait que cette victoire allait lui faire le plus grand bien ("je suis allé la chercher, alors qu'il aurait été facile de me plaindre et de lâcher prise"), était prêt à retourner au combat dès mercredi. "C'était dur aujourd'hui (réd: lundi). Mais je n'ai joué que trois matches jusqu'ici" en raison du forfait de Blaz Kavcic au 3e tour. "J'ai donc économisé beaucoup d'énergie pendant ces quatre jours sans match", lâchait le Vaudois, conscient que les trois victoires qui lui manquant pour conquérir le titre sont "les plus durs à obtenir."

A lire aussi: US Open

si/bao

Publié Modifié

La frayeur de Stan


Bencic et Federer sur RTS Deux

Huitièmes de finale
R.Federer SUI/2 - R.Bautista ESP/17 ME vers 01h00

Quarts de finale
B.Bencic SUI - S.Peng CHN MA vers 18h30