Modifié

Wawrinka rejoint Federer... en vacances

Stan n'a rien pu faire face à l'homme en forme du moment, Djokovic. [Andy Rain - Keystone]
Stan n'a rien pu faire face à l'homme en forme du moment, Djokovic. [Andy Rain - Keystone]
Il n'y aura pas de Suisse en finale du Masters de Londres. Comme Roger Federer face à Rafael Nadal, Stanislas Wawrinka s'incline 6-3 6-3 devant Novak Djokovic en demi-finales. Finale Nadal-Djokovic lundi.

Cet échec cinglant ne doit pas ternir le remarquable bilan du no 2 helvétique dans ce tournoi, qu'il disputait pour la première fois au terme d'une saison en tous points remarquable. Stan a fêté dans le Round Robin ses 8e et 9e victoires de l'année face à des membres du top-10 (Tomas Berdych et David Ferrer).

Seuls Rafael Nadal - auquel Stanislas Wawrinka a offert une superbe résistance mercredi (défaite 7-6 7-6) - et Novak Djokovic ont d'ailleurs fait mieux que lui cette année.

Plus de 50 succès cette saison, une première

Le Vaudois, qui n'avait, avant cette saison, remporté que 18 matches face aux dix meilleurs joueurs du monde, a progressé du 17e au 8e rang mondial en 12 mois. Vainqueur d'un titre (Oeiras) et finaliste à trois reprises (Buenos Aires, Madrid, Bois-le-Duc), il a passé pour la première fois la barre des 50 succès. Il conclut 2013 avec 51 succès à son actif, soit 6 de plus que Roger Federer, pour 23 défaites. Son meilleur bilan avait été jusque-là enregistré en 2008 (38-21), au terme d'une année pendant laquelle il s'était hissé pour la première fois dans le top-10.

Le match de trop, peut-être

Djokovic aura l'occasion, lundi, de défendre son titre. [Sang Tan - Keystone]Djokovic aura l'occasion, lundi, de défendre son titre. [Sang Tan - Keystone]Stanislas Wawrinka n'a pas offert dimanche la réplique que l'on était en droit d'attendre après son remarquable parcours londonien. Crispé et impatient, fatigué par les efforts consentis depuis lundi dernier dans l'O2 Arena, il terminait ainsi la partie avec 34 fautes directes pour seulement 14 coups gagnants à son compteur.

Il concédait quatre breaks, alors qu'il n'avait lâché que quatre jeux de service dans ses trois premiers matches... Novak Djokovic a pu se contenter d'attendre son heure. Le Serbe n'a, ainsi, réussi son premier coup gagnant que dans le dernier jeu du premier set !

Stanislas Wawrinka avait pourtant démarré son 17e affrontement avec le quadruple vainqueur de l'Open d'Australie de manière idéale. Il signait logiquement le premier break de la partie pour mener 2-1, après avoir réalisé une merveille de passing de coup droit puis une volée de revers très tranchante.

3-3, puis l'écroulement...

Las pour lui, il concédait son service dans la foulée, en commettant deux fautes directes consécutives en coup droit. Le Champion junior de Roland-Garros résistait ensuite jusqu'à 3-3, avant de perdre cinq jeux consécutifs.

A 6-3 2-0 pour Novak Djokovic, la messe était dite. De plus en plus solide, le résident monégasque ne perdait que 2 points (!) sur son engagement dans la deuxième manche.

Stanislas Wawrinka avait le mérite de se battre jusqu'au bout, effaçant trois balles de double break en continuant de pratiquer un tennis offensif. Il ne parvenait néanmoins pas à contraindre son adversaire à servir pour le match.

si/dbu

Publié Modifié

Masters de Londres, demi-finales

R.Nadal ESP/1 b.
R.Federer SUI/6 7-5 6-3

N.Djokovic SRB/2 b.
S.Wawrinka SUI/7 6-3 6-3

Un 39e Nadal - Djokovic

Novak Djokovic livrera lundi dès 21h (heure suisse) son 39e duel avec Rafael Nadal. Le Serbe partira favori, fort de ses 21 matches remportés consécutivement. Il est tout simplement irrésistible depuis cette finale de l'US Open perdue face à... Rafael Nadal. Le gaucher majorquin mène tout de même 22-16 dans leur face-à-face.

Lui aussi invaincu dans ce tournoi, l'octuple champion de Roland-Garros est qui plus est motivé comme jamais à Londres, lui qui cherche à remporter le seul titre majeur manquant à son palmarès.