Modifié

Nadal, un problème insoluble pour Wawrinka

Sang Tan  [Keystone]
Sang Tan [Keystone]
Dire que Rafael Nadal ne convient pas à Stanislas Wawrinka est encore bien loin de la vérité. En douze matches, le Vaudois a essuyé autant de revers en ne remportant aucun set face à l'Espagnol. Le dernier résultat en date, au Masters de Londres, a confirmé la tendance (7-6 7-6).

"Je suis particulièrement énervé", souriait le no 2 helvétique, qui a donc subi son 12e revers en 12 duels avec Rafael Nadal et n'a toujours pas gagné le moindre set face à lui. "Mais je dois faire attention à ne pas réagir de manière excessive. Je suis frustré, car j'aurais pu le battre. J'ai manqué de nombreuses opportunités, mais ça fait partie du jeu", soulignait-il.

"Il y a trop de choses positives à retirer de cette défaite. On peut dire que ce n'était qu'une défaite de plus face à lui. Mais ce que je constate, c'est que je poursuis ma progression. J'ai trouvé d'autres solutions pour le contrer", se réjouissait-il. "Je ne dois pas oublier que j'ai gagné de nombreux matches très serrés cette année. Pas face à lui, mais face à d'autres bons joueurs. Je dois accepter cette défaite, d'autant plus qu'il est le no 1 mondial. Le fait que j'ai pu me procurer des occasions et que j'évoluais au même niveau que lui doit rester dans mon esprit."

Nadal [Keystone]
Nadal [Keystone]
"Stan" n'était pas loin cette fois-ci

Stanislas Wawrinka a en effet offert une superbe réplique au meilleur joueur du monde, réussissant notamment des prodiges au filet comme cette somptueuse volée amortie de coup droit qui lui permettait de mener 6-5 au premier set. Et il s'est battu comme un lion, recollant au score dans les deux manches après avoir accusé à chaque fois un break de retard. Il a "simplement" péché dans les moments décisifs, là où Rafael Nadal a excellé.

Stanislas Wawrinka n'a effectivement pas grand-chose à se reprocher, lui qui a remporté trois points de plus (83-80) que son adversaire. Il regrettera avant tout d'avoir glissé alors qu'il s'apprêtait à claquer une volée de revers qui lui aurait permis d'égaliser à 6/6 dans le premier jeu décisif. Rafael Nadal ne tremblait alors pas au moment d'armer un passing gagnant de coup droit. L'Ibère ne tremblait d'ailleurs pas non plus lorsqu'il effaçait d'un smash une balle d'égalisation à un set partout à 5/6 dans le second tie-break.

Certains pensaient que Nadal était fini...

"Stan est un grand joueur, et il est quelqu'un de bien. Je suis ravi des succès qu'il a obtenus cette année. Il les mérite. Il évolue à un très haut niveau, et sur toutes les surfaces. C'est très dur de le battre", lâchait pour sa part Rafael Nadal, qui avait déjà conclu à deux reprises une saison au sommet de la hiérarchie (2008 et 2010) et est donc officiellement récompensé pour son incroyable retour au premier plan.

Au repos forcé pendant sept mois après l'édition 2012 de Wimbledon en raison d'une grave blessure au genou gauche, le taureau de Manacor a quasiment tout raflé en 2013 alors qu'il a encore dû faire l'impasse sur l'Open d'Australie. Son bilan est impressionnant: 73 victoires - pour 6 défaites - et 10 titres conquis.

Berdych domine Ferrer

Dans l'autre match du groupe, Tomas Berdych a réagi après sa défaite face à Stanislas Wawrinka en s'imposant en deux petits sets (6-4 6-4) face au récent finaliste du Masters 1000 de Paris-Bercy, David Ferrer.

si/bond

Publié Modifié

Masters de Londres, Groupe A

R.Nadal ESP -
S.Wawrinka SUI 7-6 7-6

T.Berdych CZE b.
D.Ferrer ESP 6-4 6-4


Classement
1. R.NADAL ESP/1 2 2 0 4-0 4
2. T.Berdych CZE/5 2 1 1 3-2 2
3. S.Wawrinka SUI/7 2 1 1 2-3 2
4. D.Ferrer ESP/3 2 0 2 0-4 0



Masters de Londres, Groupe B

R.Federer - R.Gasquet JE 15h00

N.Djokovic - JM.Del Potro JE 21h00

Classement
1. JM.Del Potro ARG/4 1 1 0 2-1 2
2. N.Djokovic SRB/2 1 1 0 2-1 2
3. R.Federer SUI/6 1 0 1 1-2 0
4. R.Gasquet FRA/8 1 0 1 1-2 0