Modifié

Djokovic s'offre Nadal pour un 38e titre

Novak Djokovic n'est plus no1 mondial, mais il est toujours bien là! [Andy Wong

 - Keystone]
Novak Djokovic n'est plus no1 mondial, mais il est toujours bien là! [Andy Wong - Keystone]
Novak Djokovic a infligé à Rafael Nadal sa première défaite de l'année sur dur en finale à Pékin. Le Serbe s'est imposé 6-3 6-4 face au nouveau no1 mondial pour fêter le 38e titre de sa carrière.

Quel que soit le résultat de cette finale, Djokovic était assuré de perdre sa place au sommet du tennis mondial après 101 semaines lundi matin lors de la publication du classement ATP.

Mais le Serbe n'a pas semblé perturbé par ce changement annoncé de hiérarchie, au contraire de Nadal, qui retrouvera son trône de no1 mondial pour la première fois depuis juillet 2011.

Nadal manque ses débuts de manches

Passation de pouvoir au sommet de la hiérarchie entre Rafa et Nole. [Adrian Bradshaw - Keystone]Passation de pouvoir au sommet de la hiérarchie entre Rafa et Nole. [Adrian Bradshaw - Keystone]Le Majorquin de 27 ans s'est rapidement retrouvé mené 3-0 et a concédé la première manche après seulement 35 minutes de jeu. Rebelote dans le second set où Djokovic s'est emparé du service de son adversaire et a conservé son avantage malgré la puissance de Nadal, enfin retrouvé.

La revanche est douce pour Djokovic qui avait perdu ses trois précédentes confrontations avec Nadal cette année, en demi-finale de Roland-Garros et du Masters 1000 de Montréal, et en finale de l'US Open.

Djokovic, vainqueur pour la quatrième fois à Pékin, a empoché le 38e titre de sa carrière, le 4e de l'année après l'Open d'Australie, Dubai et Monte-Carlo, alors que Nadal reste "bloqué" au chiffre exceptionnel de dix titres pour 2013.

afp/alt

Publié Modifié

Serena Williams implacable à Pékin

Serena Williams (no 1) s'est montrée sans pitié dimanche pour la Serbe Jelena Jankovic, tête de série no 8, qu'elle a dominée 6-2 6-2 en finale du tournoi de Pékin.

L'Américaine, 32 ans, n'a passé que 1h28' sur le court pour se défaire de celle qui a également occupé dans le passé la tête de la hiérarchie internationale.

Serena Williams, également championne olympique en simple et en double, associée à sa soeur aînée Venus, a ainsi remporté le 56e titre de sa carrière, le 10e cette saison.