Modifié

Novak Djokovic passe entre les gouttes

Novak Djokovic a mis un genou à terre, mais il est toujours bien là. [Kirsty Wigglesworth
 - Keystone]
Novak Djokovic a mis un genou à terre, mais il est toujours bien là. [Kirsty Wigglesworth - Keystone]
Novak Djokovic poursuit tranquillement sa route à Wimbledon, loin du chaos provoqué par l'élimination de Roger Federer. Le no 1 mondial s'est hissé au 3e tour en dominant Bobby Reynolds 7-6 6-3 6-1.

Seul ancien vainqueur du tournoi encore en lice depuis la chute du tenant du titre bâlois, le Serbe a mis 1h54' pour se débarrasser du 156e joueur mondial. Cette rencontre s'est jouée sous le toit du Centre Court, la pluie ayant fait jeudi sa première apparition remarquée de la semaine.

Issu des qualifications, Bobby Reynolds a offert une belle réplique à un joueur qui manquait ses 8 premières balles de break. La 9e occasion était cependant la bonne pour Novak Djokovic, qui se détachait irrémédiablement dès l'entame du deuxième set après avoir survolé les débats dans le tie-break (7/2). Nole ne convertissait certes que 4 de ses 18 opportunités à la relance, mais il ne perdait au final que 12 points sur son service !

Les cadors continuent

Tous les cadors ont d'ailleurs passé l'épaule jeudi, dans un haut du tableau où figurent sept des huit joueurs les mieux classés encore en lice. Le finaliste 2010 Tomas Berdych (no 7) s'est qualifié en trois sets, tout comme le médaillé de bronze des JO de Londres 2012 Juan Martin Del Potro (no 8). Richard Gasquet (no 9) a quant à lui lâché une manche, sans toutefois se retrouver en danger face à Go Soeda (ATP 129).

Tous devraient subir un premier test samedi en 16es de finale. Le Tchèque se frottera à Kevin Anderson (no 27), l'Argentin peut-être à Grigor Dimitrov (no 29) - si le Bulgare vient à bout de Grega Zemlja (ATP 55) - et le Français à Bernard Tomic (ATP 56). Novak Djokovic ne devrait quant à lui guère trembler face à Jérémy Chardy (no 28) ou à Jan-Lennard Struff (ATP 115).

David Ferrer (no 4) n'a en revanche pas pu disputer son 2e tour jeudi, tout comme Tommy Haas (no 13) d'ailleurs. Cinq rencontres au total n'ont pas pu démarrer en raison de la pluie, alors que trois autres ont été interrompues en fin d'après-midi.

si/alt

Publié Modifié