Modifié

Festival d'abandons et de forfaits au menu

Touché au genou durant le 2e set, Tsonga a jeté l'éponge. [Alastair Grant - Keystone]
Touché au genou durant le 2e set, Tsonga a jeté l'éponge. [Alastair Grant - Keystone]
La troisième journée de Wimbledon a été marquée par une hécatombe d'abandons et de forfaits. Parmi les plus notables, Jo-Wilfried Tsonga a abandonné face à Gulbis, Victoria Azarenka a déclaré forfait face à l'Italienne Pennetta et Steve Darcis, tombeur de Nadal au 1er tour, a renoncé à s'aligner face à Kubot.

Français Jo-Wilfried Tsonga, touché au genou gauche, a été contraint à l'abandon au deuxième tour de Wimbledon face au Letton Ernests Gulbis.

C'est une énorme déception pour le no 1 français, demi-finaliste l'an dernier, qui s'est fait bander le genou gauche pendant le match et a fini par jeter l'éponge alors qu'il était mené deux sets à un 3-6 6-3 6-3.

Le Manceau s'était déjà plaint au premier tour d'une douleur au même genou, sans que cela ne l'empêche d'écarter le Belge David Goffin en trois sets. C'est la première fois en six participations que le Français n'atteint pas au moins le troisième tour à Wimbledon.

Retour sur terre pour Darcis

Steve Darcis, qui avait créé la sensation face à Rafael Nadal au 1er tour, a, lui, déclaré forfait pour son deuxième match en raison d'une blessure à l'épaule droite.

Le Belge (ATP 135) s'était fait mal sur une chute lors de sa victoire sur "Rafa". Après un dernier test mercredi matin, il a renoncé à affronter le Polonais Lukasz Kubot.

Finaliste du tournoi du Queen's, Marin Cilic (no 10) a connu pareille mésaventure. Le Croate, qui devait affronter le Français Kenny De Schepper, est également touché à un genou.

Malgré les soins reçus, Victoria Azarenka n'a pas été en mesure de s'aligner mercredi. [Kirsty Wigglesworth - Keystone]
Malgré les soins reçus, Victoria Azarenka n'a pas été en mesure de s'aligner mercredi. [Kirsty Wigglesworth - Keystone]
Azarenka contrainte de renoncer

Blessée au genou droit, Victoria Azarenka a également dû se résoudre à déclarer forfait face à Flavia Pennetta. Demi-finaliste à Londres ces deux dernières années, la no 2 mondiale était l'une des principales candidates à la victoire derrière Serena Williams et Maria Sharapova, qui voit la route s'ouvrir dans sa moitié de tableau.

La Belarusse, victorieuse à l'Open d'Australie en janvier, s'est blessée au genou droit lundi sur une glissade au début du deuxième set face à Koehler. En larmes sur sa chaise, elles s'est longuement fait soigner le genou avant de reprendre le jeu d'un pas hésitant.

agences/adav

Publié Modifié