Modifié

Federer refleurit sur le gazon allemand

Roger Federer devait se rassurer une semaine avant Wimbledon. [Martin Meissner - Keystone]
Roger Federer devait se rassurer une semaine avant Wimbledon. [Martin Meissner - Keystone]
Roger Federer a reverdi sur le gazon de Halle. Le Bâlois a mis fin à une disette de dix mois sans titre en battant en finale le Russe Mikhail Youzhny (6-7 6-3 6-4). Federer n'avait plus soulevé de trophée depuis son sacre à Cincinnati (EU), le 19 août 2012.

Dans son jardin de Halle, le no 3 mondial restait sur une longue pénurie avec des défaites en finale lors de ses deux dernières participations, contre Lleyton Hewitt en 2010 et face à Tommy Haas en 2012. Tout est toutefois rentré dans l'ordre. Et Halle est redevenu l'un des plus sûrs bastions de Federer, lui qui compte désormais six titres en Saxe-Anhalt. Ce sacre confirme également que le Bâlois n'est pas tout à fait le même quand il évolue sur son cher gazon, d'autant plus après un printemps au goût d'inachevé sur terre battue. Tous ces éléments incitent donc à un certain optimisme alors que débute dans une semaine Wimbledon, l'objectif no 1 de sa saison.

"J'ai déjà tant gagné, mais ces derniers temps pas beaucoup. Aujourd'hui j'y suis à nouveau parvenu, même si Mikhail a très bien joué. C'est un sentiment magnifique, a déclaré Federer. Je suis content de mon jeu depuis dix mois. Peut-être que certains pensaient que je ne jouais pas bien mais ce n'était pas le cas. Je jouais bien mais sur les points importants, les autres jouaient mieux. Aujourd'hui, ça a bien marché."

Des soucis face à sa "victime" préférée

Mikhail Youzhny a joué crânement sa chance en finale. [Martin Meissner - Keystone]Mikhail Youzhny a joué crânement sa chance en finale. [Martin Meissner - Keystone]Il serait toutefois exagéré de verser dans l'euphorie. Halle reste un tournoi mineur et Federer n'a pas dû affronter un seul membre du top 10 durant son parcours victorieux. L'homme aux 17 titres du Grand Chelem ne s'est pas non plus montré impérial lors de ses matches contre des adversaires plus cotés, Tommy Haas (ATP 11) en demi-finale (3-6 6-3 6-4) et, surtout, Mikhail Youzhny (ATP 29) en finale.

Federer a longtemps tremblé face Russe, qui est pourtant avec David Ferrer son souffre-douleur préféré (15-0 désormais dans les face-à-face, 5-0 à Halle). Contre un Youznhy dans un très bon jour, le Bâlois a dû s'armer de patience. Il bouclait l'affaire sur un ultime service gagnant après 2h02 de jeu. Poing serré après la balle de match, Federer pouvait légitimement souffler étant donné qu'un nouvel échec en finale, d'autant plus face à Youznhy, aurait fait tache.

John Mc Enroe égalé

En enrichissant son incroyable palmarès d'un 77e titre, Federer a rejoint John McEnroe dans les annales du tennis. Les deux hommes partagent la 3e place des joueurs les plus prolifiques de l'histoire, à bonne distance toutefois d'Ivan Lendl (94) et Jimmy Connors (109). A noter finalement que Halle est le troisième tournoi dans lequel Federer a atteint la barre des six titres après Wimbledon (7) et le Masters (6).

si/kg

Publié Modifié