Modifié

Roger Federer à vélo en demi-finales!

Roger Federer n'a jamais été inquiété lors de son 2e match sur le gazon de Halle. [Martin Meissner - Keystone]
Roger Federer n'a jamais été inquiété lors de son 2e match sur le gazon de Halle. [Martin Meissner - Keystone]
Roger Federer n'aura eu besoin que de 39 minutes (et 34 secondes) pour se qualifier pour les demi-finales du tournoi sur gazon de Halle. Le Bâlois a infligé un sec et sonnant 6-0 6-0 - le 2e seulement de sa carrière - à l'Allemand d'origine russe Misha Zverev, 156e joueur mondial.

Sur le Central de Halle, Federer a été encore plus expéditif que pour son entrée dans le tournoi lorsqu'il avait disposé d'un autre qualifié allemand, Cedrik-Marcel Stebe (ATP 166), 6-3 6-3 en 67 minutes.

Federer a bouclé la première manche en 20 minutes puis conclu la partie en 39 minutes en prenant une dernière fois le service de Zverev.

Deuxième "bicyclette" en carrière

Le no3 mondial a signé le deuxième 6-0 6-0 - double bagel en anglais! - de sa carrière après celui infligé à l'Argentin Gaston Gaudio en demi-finales du Masters de Shanghai le 14 novembre 2005.

En quête de son 1er trophée de la saison, l'homme aux 17 titres du Grand Chelem affrontera Tommy Haas (ATP 11)  en demi-finales, son bourreau en finale l'an dernier. Federer compte désormais 41 victoires pour seulement 5 défaites sur le gazon de Westphalie.

afp/dbu

Publié Modifié

Söderling veut revenir, mais il en est loin

Robin Söderling a affirmé vendredi dans la presse qu'après deux ans d'absence pour maladie il pensait toujours revenir sur le Circuit ATP un jour, mais qu'il en était encore loin.

"Je reviendrai quand je me sentirai à 100% et je ne sais pas quand je le ferai. C'est comme ça, malheureusement", a déclaré le Suédois, ex-4e joueur mondial, dans un long entretien au quotidien suédois "Aftonbladet".

Söderling (28 ans) n'a plus joué en compétition depuis son titre à Baastad en juillet 2011. Après ce tournoi, il a accumulé les pépins de santé, dont une mononucléose. Il en souffre toujours aujourd'hui. Le Suédois a raconté que même s'il s'entraînait, sa forme physique n'était pas du tout celle requise pour le haut niveau.

"Je fonctionne beaucoup à l'instinct. Cela peut aller de cinq minutes à une heure. C'est dur de récupérer à un rythme d'escargot", a-t-il expliqué. "Au début c'était difficile. Chaque soir quand j'allais me coucher je me disais: peut-être que j'irai bien demain. Ça a duré une semaine, un mois... J'ai adopté un autre point de vue sur le temps qui passe", a-t-il ajouté.

Le double finaliste de Roland-Garros (2009 et 2010), seul joueur à y avoir battu l'Espagnol Rafael Nadal, a indiqué qu'il avait engrangé assez pendant sa carrière pour ne pas avoir à travailler. "C'est un sentiment extraordinaire de pouvoir choisir ce qu'on fait, plutôt que de devoir choisir. J'ai été gâté. J'y pense plus maintenant que quand je jouais", a-t-il souligné.