Modifié

Wawrinka écarte Janowicz et affrontera Gasquet à Paris

Stan affrontera Gasquet en 1-8 lundi. Le vainqueur de ce duel affrontera sûrement Nadal en 1-4... [Philippe Wojazer - Reuters]
Stan affrontera Gasquet en 1-8 lundi. Le vainqueur de ce duel affrontera sûrement Nadal en 1-4... [Philippe Wojazer - Reuters]
Stanislas Wawrinka (ATP 10) n'a guère tremblé en 16es de finale de Roland-Garros. Opposé au Polonais Jerzy Janowicz (23), finaliste à Bercy l'automne dernier, le Vaudois s'est imposé 6-3 6-7 (3/7) 6-3 6-3 et affrontera le Français Richard Gasquet au tour suivant.

Battu trois fois consécutivement en 8es de finale à Roland-Garros, Stanislas Wawrinka (no9) aura une nouvelle chance d'inverser la tendance lundi. Vainqueur 6-3 6-7 (2/7) 6-3 6-3 de Jerzy Janowicz/POL (no21), il affrontera Richard Gasquet (no7).

Mais Stan devra se montrer plus constant face au Français. Contre Janowicz, il a encore connu un "coup de mou" à 6-3 5-4 service à suivre...

Du France - Suisse au programme

Les duels franco-suisses seront à l'honneur ces jours à Roland-Garros. Après le Federer-Benneteau de vendredi, et en attendant le Federer-Simon de dimanche et l'éventuel Federer-Tsonga en 1/4, Stanislas Wawrinka se mesurera aussi à un Tricolore: Richard Gasquet.

Stanislas Wawrinka affrontera Richard Gasquet en 8es de finale. [Caroline Blumberg - Keystone]Stanislas Wawrinka affrontera Richard Gasquet en 8es de finale. [Caroline Blumberg - Keystone]Le Vaudois, qui atteint pour la 4e année d'affilée les 8es, cherchera à jouer un premier quart de finale à Paris, tout comme son futur adversaire.

Programmé sur le central lundi, ce match vaudra le détour entre deux des plus beaux revers à une main du Circuit. Les deux hommes se sont affrontés une fois, mais il y a très longtemps. Gasquet s'était imposé en 2006 à Bercy.

Stan "a confiance dans son jeu"

"Je suis arrivé à Paris avec beaucoup de doute concernant ma cuisse, donc je suis très satisfait de la manière dont j'ai géré cette première semaine", a déclaré Wawrinka après sa victoire contre le Polonais Jerzy Janowicz.

"A 5-4 dans le 2e set, je fais un mauvais jeu de service, quelques mauvais choix. Mais il faut aussi dire que mon adversaire a élevé son niveau de jeu. Il était beaucoup plus agressif. De mon côté, j'ai moins bien servi dans ce set".

"Je me suis repris dans les 3e et 4e manches et je me sens bien. J'ai confiance dans mon jeu, je joue bien et je n'ai aucune douleur physique". 

"Un combat physique et mental"

Comme Stan, Richard Gasquet n'est jamais allé plus loin que le 4e tour à Paris. [Christophe Karaba - Keystone]Comme Stan, Richard Gasquet n'est jamais allé plus loin que le 4e tour à Paris. [Christophe Karaba - Keystone]Le no2 suisse a ensuite parlé avec respect de son futur adversaire. "Gasquet est très talentueux, il a beaucoup progressé depuis un an. Je m'attends à un dur combat, mais je sais que si j'évolue à mon niveau, j'ai toutes mes chances et que je peux le battre".

Même s'il n'a affronté qu'à une seule reprise le Français dans le passé, Stan a déjà une idée claire et précise sur la tactique à employer lundi.

"Je devrai l'engager sur un combat physique et mental, lui montrer que je ne lâcherai rien et que chaque point sera très difficile à gagner. Il devra être prêt pour disputer un long match".

Gasquet ou le blocage des 8es

Richard Gasquet s'attend aussi à un gros match face au Vaudois. "Stan est très puissant, a un gros service et je ne parle pas de son revers. Il est compliqué à jouer et c'est l'un des 5-6 meilleurs du monde sur terre battue".

Le Français, qui va jouer son sixième 8e de finale en Grand Chelem d'affilée, espère enfin passer ce cap. "Je suis plus costaud et plus en confiance qu'il y a une année. Cela fait une grosse différence d'être 15-20e mondial ou no9 comme c'est le cas actuellement".

Dire que Gasquet fait des cauchemars en pensant à un 8e de finale de Grand Chelem n'est sans doute pas usurpé. Sur 15 matches à ce stade, il ne s'est qualifié... qu'une fois pour les quarts!

Paris, Stéphane Altyzer

Publié Modifié

Un arbitre s'en prend à Benoit Paire

Incident peu banal lors du match Kei Nishikori-Benoit Paire samedi. Le Français bénéficie à 5-4 d'une balle d'égalisation à un set partout, moment choisi par l'arbitre pour lui infliger un point de pénalité pour coaching! L'Avignonais remportera quand même la 2e manche au tie-break, mais finira par s'incliner en 4 sets contre Nishikori, qui devient le premier Asiatique à atteindre les 8es à Roland-Garros.

"C'est la première fois qu'un truc pareil m'arrive", a raconté Paire après son match. "C'est incroyable! Ce point perdu m'a fait très mal et je me suis mis dans un état pas possible pour remporter ce 2e set. Ensuite j'ai eu un gros coup de mou, je n'y étais plus."

"Ce qui m'irrite le plus c'est l'instant choisi par l'arbitre pour me pénaliser. Si c'est un top-5 qui fait ça, jamais il ne reçoit cette sanction", poursuit le "pote" de Stan Wawrinka. "Mon entraîneur fait juste un geste pour que je reste agressif. Tous les coaches agissent de la sorte et encouragent leur protégé. Certains joueurs prennent 50 secondes entre chaque point et ils ne sont jamais pénalisés!".

Pour la petite histoire, l'arbitre en question (Enric Molina) est le même qui avait déconseillé à Wawrinka de "challenger" un point ô combien important dans son fameux match contre Djokovic à Melbourne. Une erreur puisque la balle de Stan était en fait bonne...