Modifié

Wawrinka parachève son oeuvre

Stanislas Wawrinka a su préserver ses forces dans ce second tour. [CAROLINE BLUMBERG - Keystone]
Stanislas Wawrinka a su préserver ses forces dans ce second tour. [CAROLINE BLUMBERG - Keystone]
Interrompu par la pluie la veille, Stanislas Wawrinka a rapidement pu conclure son match du second tour à Roland-Garros face à l'Argentin Horacio Zeballos en s'imposant en trois sets 6-2 7-6 6-4.

Stanislas Wawrinka est présent pour la 6e année consécutive au stade des 1/16 à Roland-Garros. Le Vaudois se frottera à Jerzy Janowicz (POL/no 21) samedi. Le Vaudois a dominé Horacio Zeballos (ATP 46) 6-2 7-6 (7/2) 6-4 au 2e tour.

Stan sur la bonne voie

Le Vaudois n'a eu besoin que d'un petit quart d'heure pour conclure son 2e tour entamé jeudi. Solide et très performant au service (19 aces), il a laissé une belle impression.

Zeballos n'a pas constitué un obstacle insurmontable pour le Vaudois. [IAN LANGSDON - Keystone]Zeballos n'a pas constitué un obstacle insurmontable pour le Vaudois. [IAN LANGSDON - Keystone]Face à Horacio Zeballos, le Vaudois n'a pas concédé une seule fois son engagement. Il a sauvé avec brio les 8 balles de break que s'est procurées l'Argentin, dont 4 lors du premier jeu disputé vendredi (3-3 dans la 3e manche).

Stan aura affaire samedi à un jeune qui monte: Jerzy Janowicz (22 ans, ATP 23). Le Polonais de 2m03 (!), qu'il n'a jamais affronté, s'était fait connaître à Bercy l'automne passé. Il s'était hissé en finale - perdue contre Ferrer - en tant que joueur issu des "qualifs"!

"Il faut rester zen et s'alimenter"

MATCH EN DEUX JOURS: Cela fait partie de notre sport, il faut faire avec. C'est vrai que jeudi soir, je voulais qu'on puisse avancer le plus possible dans le match et essayer de le conclure même en jouant sous la pluie.

Durant les interruptions, il faut rester zen et bien s'alimenter. Avant la reprise vendredi, je me suis bien échauffé et me suis préparé pour jouer un long match. Comme je menais deux manches à rien et que j'étais en position favorable, la nuit s'est bien passée. C'est confortable de se retrouver dans cette situation.

CUISSE:Il n'y a plus de souci à ce niveau-là, c'est de l'histoire ancienne.

"Il faudra rester très concentré"

LA REPRISE DU MATCH: En ayant pu sauver ces balles de break, j'ai vu que mon adversaire avait reçu un coup sur la tête. Il a exprimé de la frustration. De mon côté, ça m'a bien mis dans le match et je suis ensuite parvenu à être agressif et le conduire à la faute.

PROCHAIN TOUR:Janowicz est un très bon joueur qui a beaucoup progressé depuis une année. C'est un excellent serveur, mais il est aussi à l'aise en fond du court et se déplace bien. Je ne me suis jamais entraîné avec lui, mais je sais qu'il tente pas mal d'amorties. Il faudra que j'assure mes jeux de service et que je reste très concentré.    

De Paris, Stéphane Altyzer

Lire aussi: Un 899e succès pour un Roger Federer relax

Publié Modifié